Être gentil, c'est bon pour la santé du cerveau, parole de neuropsychologue - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Être gentil, c'est bon pour la santé…
10 habitudes des moines bouddhistes qui sont difficiles à adopter au début, mais qui vont changer votre vie La petite-fille déguise le chien en enfant pour l'emmener voir sa grand-mère à l'hôpital

Être gentil, c'est bon pour la santé du cerveau, parole de neuropsychologue

713
Advertisement

Richard Davidson, neuropsychologue et chercheur en neurosciences affectives à Harvard, participe depuis longtemps à l'étude des effets de l'anxiété, du stress et de la dépression sur le cerveau humain. Pour approfondir ses recherches académiques, il décide en 1992 de quitter l'Université et d'aller en Inde pour en apprendre davantage sur la méditation et ses conséquences sur le cerveau.

image: pixabay.com

Au cours de son voyage, il rencontre le Dalaï Lama, qui lui montre un point de vue différent sur l'étude du cerveau. Du moine tibétain, Davidson apprend alors que le calme mène à divers avantages, en particulier dans le domaine du bien-être personnel. En appliquant ces nouvelles connaissances dans son domaine, il étudie comment les émotions positives, comme la gentillesse, la compassion et l'empathie, modifient la structure du cerveau en quelques heures.

image: pixabay.com

Au cours de ses nouvelles recherches, il découvre que la compassion et l'empathie sont produites par différents réseaux neuronaux, et que certains types de sentiments, comme la tendresse, peuvent être enseignés à tout âge et soulager la souffrance. Ceci parce que ces circuits neuronaux sont mis en mouvement, tout comme dans le cas du stress, de l'anxiété et de la dépression. Mais contrairement à ces derniers, notre cerveau n'a que des effets bénéfiques. Par exemple, dans le cas des enfants, cela les aide à avoir une meilleure santé mentale et émotionnelle et à développer une plus grande concentration dans les études.

Advertisement

Selon cette nouvelle recherche, le neuropsychologue a tiré 4 principes de base pour un esprit plus sain :

1. prêter attention à soi-même et aux autres ;
2. prendre soin des autres ;
3. essayer de se connecter avec les autres et ce qui nous entoure ;
4. ouvrir notre esprit et nos pensées, en nous libérant des idées préconçues.

Les mettre en pratique, cela signifie vivre mieux et plus paisiblement son quotidien et, en impliquant les autres aussi, déclencher une réaction en chaîne qui ne sera jamais rompue.

Tags: ScienceCurieuses
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci