Selon les recherches, être un peu bavard pourrait être bénéfique pour la santé de notre cerveau - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Selon les recherches, être un peu bavard…
Nous ne devrions jamais sous-estimer le karma : nos actions, pour le meilleur ou pour le pire, ont une conséquence 18 photos amusantes de chiens essayant d'interagir avec leurs humains préférés

Selon les recherches, être un peu bavard pourrait être bénéfique pour la santé de notre cerveau

Par Baptiste
1.719
Advertisement

Qui n'aime pas papoter ? Que ce soit entre amis, en famille ou entre connaissances, il y a des personnes qui savent être de véritables amuseurs avec les autres. Converser est l'une des bases de la communication, et ce n'est pas seulement une activité sociale utile pour prendre des nouvelles connaissances communes, des sujets plus ou moins sérieux ou pour faire connaissance.

Selon l'étude dont nous allons vous parler, converser est aussi un excellent moyen pour contribuer à la bonne santé de notre cerveau

La recherche a été menée aux États-Unis, en examinant 144 personnes de plus de 80 ans, qui n'avaient pas de problèmes particuliers de dégénérescence cérébrale. À cet âge, en effet, les risques de développer une démence et l'isolement social sont très élevés : ce sont tous deux des facteurs de déclin cognitif.

En divisant les personnes âgées en deux groupes, les chercheurs ont veillé à leur santé, en donnant à l'un des deux groupes la possibilité d'avoir des conversations quotidiennes, en personne ou via chat. Les participants à l'étude, considérés comme des personnes à haut risque de développer des déficits cognitifs, sont suivis dans leurs conversations, leur mémoire et leurs réactions et interactions.

image: Army.mil

Grâce aux résultats, que les scientifiques prévoient de diffuser d'ici 2022, nous saurons si l'augmentation des contacts sociaux par le biais de conversations en personne ou par des moyens technologiques apportera de réels avantages à la santé des personnes âgées. Cependant, ce qui est observé semble déjà significatif par rapport aux objectifs que les chercheurs se sont fixés.

En bref : avoir l'habitude de bavarder – ou avoir tendance à être des personnes qui parlent beaucoup – pourrait aider notre cerveau à rester jeune, retardant l'apparition de la démence et des maladies cognitives. Mettez donc de côté la timidité et la réserve : une bonne discussion pourrait s'avérer être un bon allié pour la santé de notre cerveau !

Tags: ScienceCurieuses
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci