Il démissionne avec un préavis de deux semaines, mais le patron se venge en le licenciant sur-le-champ - RegardeCetteVideo.fr
x
Il démissionne avec un préavis de…
Une femme âgée désespérée va faire réparer son téléphone portable Les paroles blessantes d'un enseignant la hantent encore après 17 ans, mais elle a un message à partager aujourd'hui

Il démissionne avec un préavis de deux semaines, mais le patron se venge en le licenciant sur-le-champ

15 Janvier 2022 • Par Baptiste
2.523
Advertisement

Avoir un travail épanouissant est essentiel pour le bien-être de chacun, mais malheureusement, cela ne coïncide pas toujours avec un environnement de travail sain et heureux. Même si le travail que l'on fait est l'un de ceux que l'on préfère et pour lequel on a travaillé toute sa vie, le rêve du "travail parfait" peut être brisé assez facilement par des collègues ou des patrons qui créent un environnement de travail toxique par leur propre comportement, ce qui, à long terme, a un effet négatif sur les employés. Il n'est donc pas surprenant que, dans une telle situation, on se retrouve à accepter une meilleure offre d'emploi.

Sur Reddit, un utilisateur a raconté son expérience en la matière et a notamment décrit ce qui s'est passé lorsqu'il a démissionné avec un préavis de deux semaines. Aussi désagréable que soit cet épisode, cela lui a confirmé combien il avait eu raison de démissionner et d'accepter un autre poste.

Il y a toujours des risques à démissionner, c'est pourquoi chacun attend toujours d'être sûr qu'une autre opportunité soit disponible avant de signer sa démission. L'utilisateur qui a rapporté son expérience sur Reddit n'était pas différent, précisant les avantages de son nouvel emploi et remettant en contexte sa décision de démissionner :

Un matin, j'ai reçu un appel téléphonique confirmant la date d'entrée en fonction d'un nouvel emploi qui me permettrait de gagner quelques dollars supplémentaires et de réduire mon trajet quotidien d'une heure à 15 minutes. Naturellement, j'étais aux anges et j'ai immédiatement écrit ma lettre de démission. À la fin de notre service, après que le patron m'ait remis le chèque, je lui ai donné la lettre et après quelques minutes de silence, il m'a dit : "J'ai l'impression que tu me poignardes dans le dos en ce moment." Il m'a demandé où j'allais travailler et je lui ai répondu que "ça ne te regarde pas, sache juste que je pars parce que j'ai eu une meilleure offre et que cet endroit offre de vrais avantages contrairement à ici.

L'employeur a manifestement été surpris par la démission de son employé, mais au lieu de réagir de manière civilisée, il a adopté une attitude enfantine : "Je n'ai pas besoin de ton préavis de deux semaines, tu es viré. Remets ton téléphone et tes clés. Fais tes valises et va-t'en !"

Est-il possible qu'un employé ne soit pas vraiment libre de choisir quand quitter son emploi, tout en respectant les règles internes du bureau ? L'homme n'avait rien fait de mal en donnant le préavis de deux semaines, mais l'employeur n'a pas pu se comporter de la même manière. Inutile de dire que le web a apporté un soutien total à l'employé, qui n'avait rien fait de mal.

Tags: TravauxHistoires
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci