Pleurer n'est pas un signe de faiblesse, mais d'intelligence émotionnelle : c'est ce qu'affirment certains experts - RegardeCetteVideo.fr
x
Pleurer n'est pas un signe de faiblesse,…
Cette petite fille a imaginé la tactique du sifflet pour appeler à l'aide et faire fuir ses camarades qui la menaçaient Cette vidéo montre la tendre amitié entre un chien et un perroquet, qui ne cessent de jouer entre eux

Pleurer n'est pas un signe de faiblesse, mais d'intelligence émotionnelle : c'est ce qu'affirment certains experts

26 Janvier 2020 • Par Baptiste
4.975
Advertisement

À un moment donné de notre vie, nous sommes tous confrontés à des situations difficiles, et celles-ci peuvent déclencher des émotions négatives qui allient déception, tristesse, consternation ou colère. Si certaines personnes parviennent à surmonter les difficultés de la vie tout en restant impassibles, d'autres peuvent les exprimer en pleurant. Cependant, les pleurs sont souvent associés à une forme de sensibilité qui rend l'individu vulnérable aux autres, et par conséquent, beaucoup de personnes s'isolent pour verser des larmes, pensant cacher leur faiblesse. Et si pleurer était en réalité un signe d'intelligence émotionnelle ? Certains experts en sont pleinement convaincus.


image: Pixabay

Selon la croyance populaire, les pleurs sont un signe de fragilité émotionnelle et même d'immaturité. Il s'agit d'un mécanisme physiologique que nous ne contrôlons pas toujours, mais en exprimant nos émotions lorsqu'elles se présentent, nous pouvons soulager un lourd fardeau psychologique en versant quelques larmes.

Selon Daniel Goleman, éminent psychologue, l'intelligence émotionnelle est définie comme la capacité à identifier, comprendre et gérer ses émotions. Lorsque nous retenons nos larmes, ce sont nos émotions qui peinent à s'exprimer, donc nous réprimons notre colère et notre tristesse et en subissons les effets. Selon le Dr Frey, biochimiste et chef du département de psychiatrie du centre médical de Ramsey, les larmes sont un processus qui permet à l'organisme de libérer les toxines induites par le stress émotionnel. Les larmes sécrétées lors d'une situation émotionnelle douloureuse sont riches en protéines et en hormones liées au stress (ACTH et prolactine), l'expert pense donc que les larmes aident à calmer l'esprit.

Outre la capacité de soulager la tension psychologique, les larmes ont plusieurs avantages, comme le rappelle la psychologue Michèle Hosseini :

  • Elles soulagent la tristesse et la dépression : comme le suggèrent les chercheurs de l'Institut Pasteur, les larmes contiennent de l'opiorfine, une protéine qui a des effets contre la dépression. Ainsi, les pleurs soulagent le stress, la tristesse et l'anxiété et rétablissent la bonne humeur.
  • Elles nous aident à communiquer nos sentiments : le langage non verbal est une grande partie de notre communication. C'est pourquoi on estime que les larmes sont un moyen d'expression comme un autre. Lorsque les mots deviennent difficiles à exprimer, le corps peut prendre le contrôle et définir certaines émotions ; les larmes seraient donc un moyen de souligner la souffrance et le besoin de consolation.
  • Elles soulagent certaines émotions fortes : en cas de surcharge émotionnelle liée au stress, à l'anxiété ou même à la joie, les larmes peuvent aider à réguler les émotions. De fait, dans certaines situations, les larmes peuvent aussi sembler associées à des sentiments de bonheur, alors pleurer aide à libérer toutes les tensions internes et à rétablir l'équilibre émotionnel.
  • Elles aident à se libérer des émotions négatives : nous vivons dans un contexte où le stress nous submerge souvent. En pensant au passé, au présent ou à l'avenir, certaines émotions peuvent surgir et nous inciter à nous remettre en question. Mais lorsque nous pleurons, ces idées pessimistes qui peuvent nuire à notre bien-être finissent généralement par s'estomper.
  • Elles protégent l'œil : la principale fonction des larmes est de protéger la cornée. Lorsque les glandes lacrymales produisent des larmes, la cornée en tire certains avantages, notamment la lubrification et la protection des yeux contre les agents pathogènes. En fait, la couche lacrymale contient des substances qui agissent comme des antiseptiques pour les yeux, les protégeant de l'irritation et de potentielles infections.

Bref, pleurer ne peut jamais faire de mal !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci