x
Syndrome du dimanche après-midi, quand…
Aucun passager ne bouge pour laisser monter un homme en fauteuil roulant dans le bus : le chauffeur fait descendre tout le monde Quelques conseils simples pour éliminer l'odeur de la fumée de cigarette dans la maison

Syndrome du dimanche après-midi, quand on se sent mélancolique et qu'on ne sait pas pourquoi

30 Novembre 2021 • Par Baptiste
3.039
Advertisement

Si nous vous demandions quel est votre jour de la semaine préféré, vous diriez sans doute le samedi, ou pourquoi pas le vendredi soir. Et pourtant, selon le calendrier que nous utilisons tous, le dimanche est le jour de repos absolu pour la plupart des gens, et nous sommes fermement convaincus que peu d'entre vous répondraient à la question ci-dessus par le dimanche. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi cette journée de repos est à la fois aimée et détestée ? En fait, il existe une explication tout à fait psychologique.


image: Piqsels

Il existe une raison très précise pour laquelle beaucoup d'entre nous ne choisiraient jamais le dimanche comme jour préféré de la semaine : vous êtes-vous déjà senti triste, léthargique, mélancolique et anxieux un dimanche après-midi ou au tournant de la soirée ? Nous sommes sûrs que c'est le cas, mais ne vous inquiétez pas, il s'agit d'une réaction psychologique parfaitement normale, également appelée "syndrome du dimanche après-midi".

Habituellement, lorsque la journée du dimanche touche à sa fin, notre cerveau commence à s'activer, chargé d'attentes et de responsabilités à remplir dès le lundi, le jour suivant ; lorsque le soir tombe et que le week-end touche à sa fin, le bonheur prend fin et un sentiment général de tristesse, d'apathie et de peur commence à apparaître, comme si quelque chose de particulièrement beau était sur le point de se terminer et que quelque chose d'horrible allait se produire. En réalité, ce n'est qu'un produit des nombreuses responsabilités que l'on a pendant la semaine qui se heurte à la nostalgie du passé récent, fait de week-ends libres, sans travail, sans réveil ni heures fixes et d'insouciance.

Dans cette lutte entre le passé récent plein de nostalgie et l'avenir imminent plein d'attentes, de craintes et d'anxiétés, la meilleure chose à faire pour éviter ce sentiment typique du dimanche après-midi est d'essayer de remplir ce jour de repos de choses à faire, de sorte que nos têtes soient toujours distraites, sans temps pour s'arrêter et réfléchir. Si vous voulez échapper à ce sentiment mélancolique, organisez des déjeuners avec des amis ou des parents loin de chez vous, des excursions pour découvrir la nature, ou des visites culturelles dans un musée, au théâtre ou même au cinéma.

Veillez à bien remplir vos dimanches pour ne pas connaître l'éternel conflit intérieur de la nostalgie du passé et de l'anxiété de l'avenir ; en outre, vous devriez vous interroger et comprendre pourquoi, à la base, vous éprouvez souvent ces sentiments tristes à la fin de chaque semaine : êtes-vous vraiment si sûr que les problèmes que vous devez affronter pendant les jours de la semaine sont si insurmontables ?

Advertisement
Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci