Pourquoi aucune nouvelle maman ne devrait passer trop de temps seule - RegardeCetteVideo.fr
x
Pourquoi aucune nouvelle maman ne devrait…
Un berger allemand s'occupe de faons orphelins : il les protège comme s'ils étaient ses propres petits Elle a 45 ans mais paraît si jeune que les gens la prennent souvent pour sa fille de 24 ans

Pourquoi aucune nouvelle maman ne devrait passer trop de temps seule

17 Juin 2021 • Par Baptiste
889
Advertisement

Devenir mère est l'une des plus grandes bénédictions que la nature puisse offrir à l'être humain, devenir enfin parents d'un enfant remplit de joie le papa et la maman, mais dans la société dans laquelle nous vivons aujourd'hui, personne ne nous dit clairement que la paternité, et encore plus la maternité, n'est pas une promenade de santé, et que les parents doivent se préparer à vivre une période de grande joie, mais aussi de doutes, de stress, de souffrance, de douleur intérieure...

image: Pixabay

Pour chaque maternité apparemment parfaite, il y a toujours le spectre de la dépression post-partum au tournant. Ce syndrome touche principalement les mères dans les premiers mois, voire les premières années de la vie de l'enfant et se caractérise par un épuisement psycho-physique associé à des pensées et des croyances de ne pas être à la hauteur de leur tâche parentale, jusqu'à ce qu'elles ressentent un sentiment de rejet et de froideur envers leur enfant.

La réalité est que l'enfant, surtout dans la première année de sa vie, ne voit pas la mère comme la personne qui lui donne de l'amour, de l'affection, de la protection ; il agit uniquement pour satisfaire ses besoins primaires, et pour cette raison il voit la mère comme celle qui peut les lui garantir instantanément.

image: miweme/Flickr

Attention, nous ne disons pas que l'enfant né quelques mois plus tôt agit de manière délibérément égoïste, c'est simplement qu'il n'a pas encore développé les compétences émotionnelles et cognitives pour reconnaître les besoins des autres et non uniquement les siens. En conséquence, une mère peut se sentir de plus en plus "engloutie" par les besoins de son petit, cesser progressivement de se sentir femme et ne se voir que mécaniquement comme une maman à plein temps, sans plus d'espace (mental et physique) pour elle-même.

C'est pourquoi il est essentiel qu'une nouvelle mère qui souffre de dépression post-partum soit entourée d'un réseau sécurisant de présence et d'affection qui puisse la soutenir dans tous ses besoins, afin qu'elle ne se sente jamais seule et ne le reste pas : une main amie, un proche qui peut venir à la maison pour l'aider dans les tâches ménagères, ou simplement un visage familier qui peut s'asseoir à ses côtés et écouter ses frustrations, ses doutes et ses craintes.

Aucune nouvelle mère ne devrait jamais être seule ou se sentir abandonnée. Jamais.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci