En finir avec le passé est possible : c'est la règle des 3 présents - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
En finir avec le passé est possible…
Cette fille atteinte de trisomie 21 a commencé sa carrière de mannequin à l'âge de 7 ans L'absurde coutume des chiens-taxis, obligés de porter des charrettes remplies de gens

En finir avec le passé est possible : c'est la règle des 3 présents

Par Baptiste
2.110
Advertisement

Vous êtes-vous déjà senti victime de situations, de personnes ou d'habitudes que vous aviez déjà vécues, d'en être malade, et dans lesquelles vous vous êtes replié ? Ne le cachons pas : nous sommes parfois nous-mêmes les auteurs des conditions négatives dans lesquelles nous tombons cycliquement. C'est comme un piège, une boucle de décisions et d'habitudes qui nuisent à notre santé mentale et physique. Les situations et les personnes qui nous blessent peuvent cependant être évitées en apprenant à accepter les changements sans craindre l'inconnu. Cela semble évident, bien sûr, mais c'est un problème qui touche beaucoup de gens, et qui cause trop souvent l'immobilité. Alors comment résoudre cette situation ? La règle des 3 présents peut nous aider, c'est-à-dire, une division en 3 moments de changement, utiles pour nous régénérer et fermer les cycles de manière profitable. Voyons quelles sont ces phases.

1. Le deuil : regarder le passé depuis le présent

image: pxhere.com

Comme c'est le cas lorsque nous perdons un être cher, prenons le temps de réfléchir à ce qui nous a été donné et à ce qui nous a enlevé une expérience que nous avons vécue, mais pas encore conclue.

En examinant honnêtement comment cette situation nous a minés, nous pourrions retracer les aspects négatifs du passé un par un, puis nous donner l'occasion de traiter ce qui nous a rendus malades comme un deuil, c'est-à-dire quelque chose à élaborer pour ensuite nous projeter dans l'avenir sans celle-ci.

2. L'attente : vivre au jour le jour

image: Pxhere

Une fois que le deuil aura été "élaboré" dans toutes ses aspects, il sera temps de faire le point. Ainsi, dans le présent, une fois que nous nous serons débarrassés du passé et de tout ce qui nous a blessés, il sera temps d'évaluer en toute connaissance de cause ce que nous avons en nous, qui nous sommes et ce qui a généré nos problèmes passés.

Nos choix peuvent avoir été dictés par des problèmes présents "a priori" en nous : comprendre ce qu'ils sont et aller les analyser est fondamental pour les dépasser ou, du moins, essayer de les résoudre.

Advertisement

3. La renaissance : projetée vers l'avenir

Après tant d'efforts, de réflexion, d'analyse et de traitement, il sera temps de donner vie à notre avenir. Cela signifie littéralement renaître et commencer à faire de nouvelles actions, de nouveaux choix et de nouvelles connaissances dans le monde extérieur, conscients et enrichis par le chemin que nous avons parcouru.

Notre difficulté à fermer les cycles est trop souvent liée au fait que nous sommes trop souvent projetés vers le passé ou trop vers l'avenir. Il est temps de retrousser nos manches et de commencer à vivre dans notre "nouveau" présent.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci