Après 40 ans, il faudrait travailler seulement 3 jours par semaine : les experts le révèlent - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Après 40 ans, il faudrait travailler…
Ce garçon a recyclé des centaines de vieux pneus pour créer de belles couchettes pour les chiens errants Cette femme courageuse a sauvé plus de 800 petites filles mariées et les a renvoyées à l'école

Après 40 ans, il faudrait travailler seulement 3 jours par semaine : les experts le révèlent

1.778
Advertisement

À bien des égards, il est plausible que "les 40 ans sont les nouveaux 20 ans", mais certainement pas du point de vue du travail. Selon une étude menée par des chercheurs de l'Université de Melbourne, une fois cette limite d'âge atteinte, un nombre modéré d'heures par semaine devrait être observé. Autrement, on risque un déclin plus important et plus rapide des facultés cognitives, sans compter les autres effets secondaires désagréables sur l'état de santé général.

via: BBC
image: Pixabay

L'étude a examiné 3 500 femmes et 3 000 hommes de plus de 40 ans, qui ont subi des tests pour lire à haute voix et mémoriser des séquences numériques. Les sujets dont l'occupation se situait dans une fourchette de 30 heures par semaine ont obtenu de meilleurs résultats que les autres personnes ayant un emploi qui les employait pendant environ 50 heures ou plus. Le but de l'enquête était de vérifier le seuil maximum de tolérance du cerveau et du corps face au stress et à la charge de travail. Les experts soulignent souvent que l'activité mentale est essentielle au bon maintien des facultés cérébrales, surtout à un âge avancé. Cependant, il semble que ce type de formation ne devrait pas dépasser un certain niveau d'effort.

Le travail excessif, même lorsqu'il s'agit de "matière grise", n'est jamais bon ; au contraire, il finit par avoir l'effet contraire. Il en résulte une perte d'attention, une perte de mémoire et une perte de lucidité à long terme. La recherche n'a pas été stratifiée au point de mettre en évidence des corrélations entre les différents types d'emplois et les dommages qu'ils causent, il est certain qu'ils sont en tout cas nocifs.

image: Pixabay

On peut supposer qu'une profession agréable et gratifiante réduit partiellement les effets néfastes du surmenage, mais même dans ce cas, il est nécessaire d'examiner d'abord la question en profondeur. L'idéal après 40 ans serait donc de se consacrer à temps partiel, au maximum 3 jours par semaine.

Le problème est qu'aujourd'hui les individus sont poussés à produire de plus en plus, sans parler du fait qu'il n'est pas rare qu'une personne "commence" à travailler dès l'âge de 40 ans. L'étude montre qu'entre l'inactivité et l'excessive activité cérébrale, la première est encore plus nocive pour les fonctions cognitives, mais s'il est possible, il est certainement préférable de réduire les charges de travail, pour son propre bien-être.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci