x
Une femme de 28 ans découvre qu'elle…
Une mère de quatre enfants devient paralysée à partir de la taille et son mari la quitte : elle montre au monde sa renaissance Une maman accepte l'aide de son mari pour calmer son fils, mais après deux minutes, il jette l'éponge :

Une femme de 28 ans découvre qu'elle est "allergique à la gravité" : elle ne peut pas sortir du lit pendant plus de trois minutes

08 Septembre 2022 • Par Baptiste
1.942
Advertisement

Bien que la médecine et la science soient en constante évolution, il existe encore de nombreux symptômes et syndromes auxquels les médecins ne savent pas donner de véritables réponses. Lyndsi Johnson, par exemple, est une jeune fille de 28 ans qui a soudainement développé une série de symptômes plutôt graves, auxquels les médecins n'ont pas pu donner de réponse immédiate. Le problème, bien sûr, réside dans les traitements inexistants ou expérimentaux qui n'offrent pas beaucoup de bénéfices aux patients. Lyndsi a commencé à se sentir malade en 2015 et, en quelques années, ses symptômes se sont tellement aggravés qu'elle est désormais littéralement alitée. La raison ? Elle est "allergique à la gravité".


Lyndsi a révélé qu'elle ne peut plus quitter la maison ou même sortir du lit pendant la journée, sauf pour quelques minutes, sans s'évanouir. "Je suis allergique à la gravité - cela semble fou mais c'est vrai, a expliqué la jeune femme. Je ne peux pas rester debout plus de trois minutes sans me sentir mal ou m'évanouir. Je me sens beaucoup mieux en position allongée. Je suis toujours au lit, jusqu'à 23 heures par jour", conclut la femme amère. Mais avant d'arriver à cette conclusion, les médecins ne savaient pas trop vers quoi se tourner. Après des années d'examens et de contrôles, en février 2022, on lui a finalement diagnostiqué une maladie rare, à savoir le syndrome de tachycardie posturale (PoTS), une condition qui se manifeste par une augmentation anormale du rythme cardiaque qui se produit après s'être assis ou levé.

Pour Lyndsi, qui travaillait auparavant comme mécanicien d'aviation dans la marine, ce fut un changement de vie très traumatisant : de personne très active, elle est devenue une femme qui peut à peine sortir du lit pendant quelques minutes. Il est clair qu'il s'agit d'une condition extrêmement invalidante, mais la jeune femme essaie d'y faire face du mieux qu'elle peut. Son mari, James, est resté à ses côtés pendant cette période difficile et s'occupe de tout : nettoyage de la maison, cuisine, lavage, etc.

Lyndsi a raconté comment tout a commencé : les symptômes sont apparus alors qu'elle travaillait encore dans la marine ; en 2018, elle a été contrainte de quitter son service militaire précisément à cause de la gêne physique qu'elle ressentait, jusqu'à ce que cela s'aggrave. Fatigue chronique, vomissements, migraines et, enfin, évanouissement, sont les symptômes qui ont conduit la jeune femme à son état actuel. "Je n'ai jamais pensé que je devrais utiliser une chaise de douche à l'âge de 28 ans. Je ne peux plus quitter la maison. Il n'y a pas de remède, mais je suis très reconnaissante d'avoir James qui simplifie ma vie", a déclaré Lyndsi. Une fois le syndrome reconnu, la jeune femme a commencé un traitement aux bêtabloquants, qui a réduit ses évanouissements à seulement trois fois par jour et l'a également aidée avec ses nausées. Tout n'est pas résolu, malheureusement, puisqu'elle ne peut sortir du lit que pour manger ou se doucher, mais on espère qu'avec le temps, un remède plus efficace sera trouvé.

 

Advertisement
Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci