x
Un homme de 33 ans se plaint de douleurs…

Un homme de 33 ans se plaint de douleurs abdominales tous les mois : il découvre qu'il a des ovaires et un utérus

06 Août 2022 • Par Laura
1.897
Advertisement

Bien que le monde ait évolué grâce aux progrès technologiques et à la médecine, de nombreux mystères liés à la nature humaine et au comportement de l'homme demeurent sans réponse. C'est peut-être la raison pour laquelle il existe des cas particuliers de femmes enceintes qui ne se rendent compte de leur grossesse qu'au moment de l'accouchement. Et c'est peut-être aussi pour cela que l'incroyable découverte faite par un homme de 33 ans originaire d'un petit village de la province du Sichuan, en Chine, reste stupéfiante. Après s'être plaint pendant des années de douleurs abdominales et de traces de sang dans ses urines, le jeune homme a découvert qu'il avait des ovaires et un utérus.

via: Mirror

Chen Li, dont le nom a été modifié pour des raisons de confidentialité, se plaignait depuis très longtemps de ces douleurs abdominales qui apparaissaient tous les mois, et de traces de sang dans ses urines, mais il n'a trouvé le moyen de consulter un médecin que récemment. L'homme a expliqué sa situation au médecin et, après une analyse minutieuse, il s'est avéré être intersexué : Chen Li est né avec des organes masculins et féminins en même temps, bien qu'il ne possède que des organes génitaux masculins. Les douleurs et le sang qui apparaissaient chaque mois n'étaient rien d'autre que la manifestation de son cycle menstruel. Une découverte troublante et bouleversante pour Chen Li, qui pensait auparavant souffrir d'une appendicite. Le jeune homme s'était toujours identifié en tant qu'homme, malgré le fait qu'il avait dans son corps une quantité massive d'hormones féminines, comparables à celles d'une femme adulte en bonne santé. L'homme a subi une intervention chirurgicale de trois heures pour se faire retirer ses organes féminins et continuer à vivre sa vie d'homme.

 

Le chirurgien qui l'a opéré a déclaré : "Il s'est immédiatement senti à l'aise et a retrouvé toute sa confiance après l'opération. Désormais, il pourra vivre sa vie d'homme, mais il ne pourra pas se reproduire". Il s'agit de cas rares qui, toutefois, sont généralement découverts à l'adolescence et ne causent aucun dommage physique, mais peuvent entraîner un traumatisme psychologique. Il semble absurde de ne pas se rendre compte que quelque chose ne va pas ou de repousser si longtemps un examen médical, mais de nombreuses personnes semblent éviter délibérément les contrôles par peur ou par honte.

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci