x
Elle donne naissance à une petite fille…
En colère contre sa femme enceinte : Ils reçoivent un SMS par erreur mais décident tout de même de se présenter à l'hôpital avec des cadeaux

Elle donne naissance à une petite fille prématurée, mais est obligée de reprendre le travail après 12 jours de congé de maternité : son cri de désespoir

02 Février 2022 • Par Baptiste
4.942
Advertisement

Toute mère a le besoin de rester à la maison avec son bébé pendant une certaine période juste après l'accouchement. Si cela s'applique à tout le monde, nous pensons en particulier aux mères qui travaillent et qui ont obtenu un certain nombre de semaines de congé de maternité. Ce nombre de jours de maternité peut varier d'un pays à l'autre. Les États-Unis, par exemple, n'ont pas encore mis en place de programme national de congé parental rémunéré et seuls 21 % des travailleurs américains sont en mesure d'obtenir un congé parental rémunéré par l'intermédiaire de leur employeur. La norme est qu'une employée peut partir en congé de maternité pendant 12 semaines non rémunérées. Mais outre le fait que ces journées ne sont pas rémunérées, qu'arrive-t-il aux mères qui ne sont pas absolument prêtes à reprendre le travail après une si courte période ?

Rebecca Shumard, jeune mère d'une petite fille prématurée, a dû faire face à ce problème.


Rebecca Shumard est une jeune mère de 26 ans qui, malheureusement, n'était pas prête à reprendre le travail après avoir donné naissance à une petite fille prématurée. Rebecca a accouché très tôt, à 27 semaines, et a été contrainte de reprendre le travail 12 jours seulement après l'accouchement - donc bien avant 12 semaines !

Il aurait été encore plus important pour Rebecca d'avoir un peu plus de temps pour se reprendre et rester près de sa petite Eden qui, comme on peut l'imaginer, a dû rester dans l'unité de soins intensifs prénatals.

Rebecca a partagé une vidéo sur TikTok dans laquelle elle essaie de reprendre son quotidien au travail mais n'y parvient pas : la nouvelle maman est en larmes, se sentant coupable et bouleversée de ne pas avoir eu assez de temps pour être avec sa fille Eden. Si même 12 semaines sont trop peu en tant que congé de maternité, 12 jours ne sont rien en comparaison. Rebecca ne semble pas être en mesure de travailler dans de bonnes conditions, mais à la fin de la vidéo, elle conclut que "c'est l'Amérique", sur un ton accusateur à l'égard d'un système qui promet mais qui, au final, ne fonctionne pas.

"Ce pays ne fait rien pour les enfants, a écrit quelqu'un. On donne la priorité au travail et c'est tout". La jeune mère a reçu de nombreux messages de solidarité et d'aide, c'est pourquoi elle fait de son mieux pour se relever et vivre sa vie de mère du mieux qu'elle peut. Elle espère maintenant que la vidéo atteindra le sommet et espère qu'un jour la question du congé de maternité dans son pays pourra être résolue.

Advertisement
Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci