"Je n'étais pas prête" : une maman salariée explique en larmes pourquoi 12 semaines de congé de maternité ne suffisent pas - RegardeCetteVideo.fr
x
"Je n'étais pas prête" : une maman…
Usés mais résistants : 16 objets fatigués qui font toujours bonne figure Deux amoureux s'enchaînent les poignets pendant 3 mois : une expérience pour tester la force de leur amour

"Je n'étais pas prête" : une maman salariée explique en larmes pourquoi 12 semaines de congé de maternité ne suffisent pas

13 Mars 2021 • Par Baptiste
33.534
Advertisement

Avoir un bébé n'est pas une promenade de santé et, après l'accouchement, la femme a la nécessité physique de rester au repos pendant un certain temps. Rester au repos et devoir s'occuper d'un nouveau-né semblent être deux activités profondément opposées, mais dans ce cas, elles sont certainement inévitables. En outre, une maman doit également envisager le moment où elle devra reprendre le travail, si elle est une femme active. De nos jours, de nombreuses femmes choisissent d'avoir des enfants tout en travaillant - un choix tout à fait normal et acceptable. Mais dans le même temps, de nombreux employeurs ne sont pas toujours du même avis. Si l'on fait abstraction des injustices qui règnent constamment dans les milieux de travail, notamment à l'égard des femmes enceintes, il faut reconnaître que ces dernières ont "toujours" le droit de prendre un congé de maternité et, par conséquent, de s'absenter du travail pendant un certain nombre de jours rétribués. Mais est-ce que cela fonctionne vraiment ainsi partout dans le monde ?

Rachael Larsen est une jeune femme active et mère de deux enfants. Lorsqu'elle a donné naissance à sa deuxième fille, elle a eu droit à 12 semaines de congé de maternité, comme l'exige la loi américaine. La femme voulait partager avec la toile le fait que cette période de congé de maternité est totalement inadaptée à la quantité d'attention et de travail qu'un parent, en particulier une mère, doit gérer dans les premiers mois de la vie d'un enfant. Rachel a posté une photo d'elle en larmes : c'était son premier jour de retour au travail. La femme se sait privilégiée et insiste sur le fait qu'elle aime son travail, mais tous les facteurs positifs dont elle est consciente ne suffisent pas à compenser la forte instabilité émotionnelle et physique qu'elle a ressentie en devant reprendre le travail avec un bébé de trois mois (ou presque).

"Je m'étais réveillée cinq fois cette nuit-là pour allaiter ma fille", se souvient Rachel, qui a pris quatre ans de longue réflexion avant de poster cette photo et de partager son expérience traumatisante.

Rachel affirme avoir mis tant de temps à partager ses pensées parce qu'elle sait que la réponse de nombreuses personnes serait extrêmement critique à l'égard de son désir explicite d'être une mère paisible et, en même temps, une femme en carrière. "La pression est plus forte pour les femmes et cela se voit aux commentaires malveillants que l'on reçoit", a déclaré Mme Larsen. Cette femme a en effet reçu toutes sortes de réactions possibles et imaginables à sa confession, mais beaucoup, heureusement, l'ont soutenue et comprise. D'autres, en revanche, étaient plus polémiques : "Vous auriez pu y penser avant d'avoir des enfants !".

Aux États-Unis, la législation prévoit qu'une mère peut prendre 12 semaines de congé, à partir du moment où elle accouche. Chaque pays traite cet aspect des droits du travail différemment, avec des mesures plus ou moins adéquates. Sous le post de Rachel, de nombreux témoignages de mères du monde entier sont apparus. Beaucoup ont confirmé le fait que 12 semaines sont trop courtes pour se remettre en selle. Selon un rapport de l'Unicef de 2019, qui a analysé quels pays riches agissent de manière plus appropriée envers les familles, l'Estonie arriverait en tête : ici, les nouvelles mères bénéficient de plus de 80 semaines de congé à plein salaire. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci