Lorsque nous devenons mères, nous ne dormons plus aussi bien qu'avant et nous sommes toujours en mode "alerte" - RegardeCetteVideo.fr
x
Lorsque nous devenons mères, nous ne…
Un père règle la dette de la cantine scolaire de 1 800 £ pour d'autres enfants : Elle réprimande un enfant qui a pris son chapeau dans un restaurant et sa mère intervient :

Lorsque nous devenons mères, nous ne dormons plus aussi bien qu'avant et nous sommes toujours en mode "alerte"

19 Novembre 2021 • Par Baptiste
1.420
Advertisement

Devenir parent n'est jamais une tâche facile, surtout lorsque l'on doit s'adapter à ses nouveaux rythmes quotidiens. Lorsqu'une nouvelle vie arrive dans un foyer, les mères et les pères sont toujours prêts à bouleverser leur routine quotidienne afin de s'assurer que leur nouveau-né, totalement dépendant de ses parents, dispose de tout ce dont il a besoin. Si vous avez été mère ou père au moins une fois, vous avez forcément remarqué que s'occuper d'un nouveau-né signifie non seulement dormir moins, mais surtout être toujours sur le qui-vive, même la nuit.

Ce sont les mots de Lucy Ortega, une jeune maman qui a voulu nous raconter avec ses propres mots son expérience avec son nouveau-né et comment, les premiers jours, on dort toujours en mode "alerte". Voici ses mots touchants :

Je n'avais jamais été une personne du matin ou une personne au sommeil léger. En fait, nous avons une sorte de blague au sein de ma famille qui dit que je suis une combinaison de Belle et Aurore, les deux princesses de Disney. La première, parce que j'adore lire, et la seconde parce que, depuis mon plus jeune âge, j'adore dormir et il fallait presque tout un orchestre pour me réveiller pour l'école. Cependant, tout a changé lorsque je suis devenue mère et je suis passée d'un extrême à l'autre.

Toute personne qui a eu un bébé à la maison sait que le repos est une chose qui brille par son absence. Avec les réveils constants de la nuit, l'alimentation du bébé et le nouveau rythme de vie auquel on s'adapte progressivement, arriver à dormir toute la nuit semble une chimère et presque sans s'en rendre compte, on devient une maman complète. En effet, on estime qu'au cours de la première année de vie, les parents perdent plus de 700 heures de sommeil ; nous travaillons pratiquement en mode automatique.

Ce manque de repos n'est pas seulement dû au fait que le bébé nous réveille parce qu'il a besoin de nous, il y a quelque chose en nous qui a changé. Cela se produit en fait depuis la grossesse, où l'on commence à se réveiller fréquemment pendant la nuit, surtout au cours du troisième trimestre. Il s'agit d'un mécanisme totalement naturel, dont la fonction est d'assurer la survie du bébé grâce à la nutrition et aux soins que nous devons lui apporter. Nous pouvons dormir, mais notre cerveau est toujours éveillé. L'explication est que le corps se prépare à l'allaitement et, d'une certaine manière, notre cerveau nous prépare au moment de la naissance du bébé. Nous sommes passés d'un repos "normal" à un mode d'alerte.

Ainsi, désormais, le moindre bruit ou mouvement nous réveille facilement : nous sommes en alerte permanente. Nous avons les yeux fermés mais le reste de nos sens, comme notre ouïe lorsque nous entendons les pleurs du bébé, sont toujours en alerte pour agir en cas de besoin. Certaines personnes plaisantent en disant que les mères font partie d'une expérience scientifique, qui tente de prouver que les êtres humains sont capables de survivre sans dormir. Au point que nous-mêmes nous nous demandons parfois comment il est possible d'aller de l'avant avec si peu de repos. Pourrons-nous un jour recommencer à dormir comme avant ? De la même manière que nous ne sommes pas la même femme qu'avant d'avoir des enfants, nos habitudes de sommeil ne seront pas les mêmes.

En plus de la charge mentale, du travail invisible et de la liste interminable de choses à faire qui nous envahit juste avant le coucher, au fil des années, il y aura tant d'autres choses qui nous priveront de sommeil de temps en temps, car en tant que mères, nous avons de nouvelles peurs que nous ne connaissions pas. Mais pour ce qui est de l'heure du coucher, je vous promets que cela finira par s'améliorer et que ces nuits blanches ne seront plus qu'un lointain souvenir.

Chères mamans, vous retrouvez-vous dans ce que Lucy a partagé ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci