Parfois, garder en vie un mariage en crise au lieu de divorcer peut avoir un effet négatif sur l'enfant - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Parfois, garder en vie un mariage en…
Gastrite nerveuse : comment reconnaître et remédier à un trouble courant causé par un stress trop important

Parfois, garder en vie un mariage en crise au lieu de divorcer peut avoir un effet négatif sur l'enfant

Par Baptiste
3.011
Advertisement

Vivre l'expérience du divorce et de la séparation n'est pas toujours sain pour le couple concerné, qui sent son amour s'éteindre inexorablement avec le temps, mais aussi pour les éventuels enfants ; si le couple a des enfants, les conséquences psychologiques de la désintégration de la famille peuvent être innombrables et très graves. Mais plus graves encore, pour l'éventuel enfant, sont les conséquences d'un mariage "toxique", maintenu tel quel pour ne pas lui nuire...

image: Pxfuel

Renoncer au divorce ou à la séparation pour le "bien" de son enfant et pour préserver sa santé mentale est l'une des plus grandes erreurs que puissent commettre les parents en crise. Non seulement le fait de maintenir "en vie" un mariage qui ne fonctionne plus alimente une atmosphère malsaine et peu inspirante dans le foyer (querelles continues entre la mère et le père, malentendus, tensions, grande négativité dans l'air), mais cela peut avoir des conséquences directes sur la psychologie intérieure de l'enfant.

De fait, l'enfant peut développer une faible estime de soi, avoir des problèmes psychologiques et relationnels avec ses camarades de classe à l'école, ou encore avoir des problèmes de communication avec les autres, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la maison : une "fermeture" lente mais progressive sur soi-même n'est pas rare dans ces situations familiales.

image: Needpix

Un autre trouble non moins fréquent est le comportement agressif, parfois violent envers ses amis, ses connaissances, et même envers les enseignants de l'école ; un tableau psychologique complexe qui, s'il n'est pas pris à temps, pourrait obliger les parents déjà en crise conjugale à écouter l'avis d'un spécialiste pour aider leur enfant en difficulté.

Il semble donc que maintenir en vie un mariage compliqué pour voir son enfant "heureux" soit une mauvaise idée ; dans ces cas extrêmement délicats, il vaut mieux s'en remettre au bon sens des parents et se convaincre de signer ces papiers de divorce longtemps discutés, ou envisager une séparation conjointe. Même si cela ne semble pas être le cas, votre enfant pourrait en bénéficier à l'avenir.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci