"Mon enfant n'a pas d'amoureux/se parce qu'il est encore petit" : 5 raisons pour lesquelles nous devrions éviter de poser certaines questions aux enfants - RegardeCetteVideo.fr
x
"Mon enfant n'a pas d'amoureux/se parce…
Comment naît un nazi : l'expérience d'un professeur d'histoire qui a transformé ses étudiants en fanatiques La scène d'un chien réconfortant un poulain orphelin est vraiment émouvante

"Mon enfant n'a pas d'amoureux/se parce qu'il est encore petit" : 5 raisons pour lesquelles nous devrions éviter de poser certaines questions aux enfants

14 Mai 2021 • Par Baptiste
1.194
Advertisement

Combien de mamans et de papas ont été confrontés au fait qu'un inconnu, un ami, une connaissance ou même un parent proche a interpellé leur enfant et lui a posé la question fatidique : "Je ne le dirai pas à maman et papa, mais dis-moi : as-tu un amoureux ou une amoureuse ?" Une question qui est souvent posée sans aucune malice, mais qui pourrait en revanche provoquer le mécontentement et l'irritation des parents, surtout si l'enfant en question... vit encore son enfance.

En réalité, ces questions considérées comme indiscrètes ne naissent pas, dans la plupart des cas, d'un sentiment de malveillance mal dissimulé, mais sont plutôt des manières maladroites d'aborder un petit enfant pour briser la glace avec lui voire le flatter. Car ce genre de questions personnelles est posé par des personnes qui veulent flatter l'autre : "Je suis sûr qu'un bel enfant comme toi brisera des coeurs", ou "Une fille aussi belle que toi n'aura aucune difficulté à être convoitée par un garçon".

Bref, des flatteries faites à des êtres vivant dans la plénitude de leur enfance qui semblent apparemment innocentes mais qu'il vaut mieux ne pas poser à nos enfants. Voici quelques raisons :

  • Les enfants sont des enfants, et en tant que tels, ils doivent vivre leur phase d'enfance en jouant, en faisant la connaissance du monde qui les entoure, en apprenant et en s'instruisant mais toujours avec légèreté ; la phase de séduction, laissons-la à la période de l'adolescence.
  • Bien qu'un enfant puisse s'enticher d'une personne du même âge, cette relation ne peut jamais être définie comme une relation amoureuse comme celle que vivent les adultes ou même les adolescents.
  • Poser ce genre de question à un enfant implique également qu'une réponse est attendue ; et si cette réponse était "Oui, j'ai un petit ami, "Oui, j'ai une petite amie", quelle serait la réaction de la personne qui l'a posée ? Que l'amour n'a pas d'âge ou que les enfants d'aujourd'hui sont trop précoces ?
  • Poser cette question pourrait également prendre trop de choses pour acquises : comme l'orientation sentimentale ou les préférences de l'enfant, le fait qu'il soit un garçon ou une fille. Nous ne vivons plus au Moyen Âge et, de ce point de vue, les enfants d'aujourd'hui sont souvent encore plus intelligents que nous, les adultes.
  • Enfin, une telle question ne devrait pas être posée, surtout devant un parent, car c'est une question qui relève de la sphère de la vie privée ; à qui donnerions-nous ce genre d'information, à un inconnu ou à une connaissance qui veut juste briser la glace ou à un parent, maman ou papa ou un ami proche ?


Ces raisons, parmi d'autres, expliquent pourquoi nous devrions peut-être réfléchir à deux fois avant d'approcher un petit enfant en essayant de le flatter et de faire bonne impression sur lui ou ses parents. Nous pourrions pécher par indélicatesse.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci