Un couple achète une maison mais l'ancien propriétaire refuse de leur remettre les clés : il l'occupe illégalement depuis plus d'un an - RegardeCetteVideo.fr
x
Un couple achète une maison mais l'ancien…
Cette fois où la princesse Diana a serré dans ses bras une mère en deuil sur la tombe de son fils Elle reçoit un SMS disant

Un couple achète une maison mais l'ancien propriétaire refuse de leur remettre les clés : il l'occupe illégalement depuis plus d'un an

12 Avril 2021 • Par Baptiste
3.386
Advertisement

Louer une maison n'est pas facile, mais en acheter une l'est encore moins. Il existe dans ces domaines des lois qui visent à protéger les plus vulnérables, mais qui finissent parfois par favoriser ceux qui en profitent. Nous parlons de ces lois qui empêchent les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables d'être expulsées. Malheureusement, il semble très facile d'exploiter cette faille juridique à son avantage. Tracie et Myles Albert avaient mis toutes leurs économies en jeu pour procéder à l'achat d'une propriété en Californie en janvier 2020, mais ce qu'ils pensaient être "une vraie affaire" a inopinément tourné au cauchemar. Après plus d'un an, de fait, le couple n'a toujours pas pu emménager dans la maison qu'il souhaitait. La raison ? L'ancien locataire et propriétaire de la maison refuse de leur donner les clés et de déménager.


Lorsque l'on verse un apport important pour une maison, il est toujours bon de s'assurer que la propriété est entièrement vide. Il est préférable d'éviter de payer ou d'avancer de l'argent si les anciens locataires occupent toujours la maison. Malheureusement, Tracie et son partenaire Myles ont cru sur parole le propriétaire de la maison qu'ils allaient bientôt acheter. L'agent immobilier Chris Taylor leur a vendu la maison pour le compte d'un homme qui, apparemment, avait hâte de s'en débarrasser. Une vente de 560 000 $ qui, malheureusement, ne s'est pas déroulée comme prévu.

 

L'ancien propriétaire avait promis de libérer la maison bien avant l'apparition de la pandémie de coronavirus, mais le 31 janvier 2020, Tracie et Myles n'ont même pas pu entrer dans ce qui était censé être leur nouvelle maison. Avec l'arrivée de la pandémie et la prolongation du moratoire sur les expulsions jusqu'au 21 juin 2021, le couple ne peut légalement rien faire pour mettre à la porte le locataire qui occupe leur nouveau logement. "C'est notre maison maintenant, tout est documenté dans le contrat, tout est légal. L'ex-propriétaire a reçu l'argent sur son compte. Comment pouvons-nous ne pas avoir le droit d'entrer dans notre maison ?" se demande Myles, désespéré.

Advertisement

Malheureusement, à l'heure actuelle, le couple continue de payer une maison dans laquelle il ne peut pas réellement vivre. Et parce que l'homme refuse de partir, l'extérieur de la maison, et donc le jardin, se dégradent peu à peu. Une fois, Tracie a essayé d'arroser la pelouse et les palmiers du jardin qui étaient en train de se dessécher, mais l'homme lui a pris ses tuyaux d'arrosage.

C'est une situation vraiment regrettable, qui met en garde toute personne cherchant à louer ou à acheter un nouvel appartement.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci