Il lui demande d'attacher le chien, elle appelle la police, "un homme noir me menace" : elle est licenciée - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il lui demande d'attacher le chien,…
Lasagnes au speck, champignons et à la crème de courgettes : la recette pour les préparer à la maison en quelques minutes À 90 ans, il transporte son chien arthritique sur un vélo : il ne peut plus marcher comme avant

Il lui demande d'attacher le chien, elle appelle la police, "un homme noir me menace" : elle est licenciée

Par Baptiste
12.435
Advertisement

Parfois, des épisodes si regrettables se produisent qu'il semble ne jamais y avoir de fin à l'intolérance, à l'égoïsme et aux mauvaises habitudes des gens. On ne pourrait pas penser autrement en lisant ce qui s'est passé à New York, dans le célèbre Central Park.

Une demande tout ce qui a de plus normal de la part d'un Afro-Américain s'est transformée, pour une femme blanche, en un comportement pour le moins raciste et excessif. L'homme lui demandait simplement de respecter les règles, mais pour cette femme, tout n'a été prétexte qu'à vomir ses préjugés. Une attitude qui au final lui a coûté cher.

via: CNN

Christian Cooper est un Afro-Américain passionné d'observation des oiseaux. Comme il le fait souvent, il cultivait ce jour-là son hobby dans le magnifique cadre naturel du Central Park, lorsqu'il a croisé Amy Cooper, avec qui, malgré son nom de famille identique, il n'a pas de lien de parenté.

La femme était avec un chien qui courait d'un côté à l'autre sans laisse, alors que dans cette zone du parc, il est expressément demandé de garder les animaux attachés, comme l'indiquent de nombreux panneaux. Avant que Christian ne commence à tourner la vidéo, devenue virale, il a poliment demandé à la femme de mettre la laisse à son chien, conformément aux règles.

Amy a refusé catégoriquement, se mettant en colère. L'homme, à ce moment-là, a filmé ce qui se passait sur son téléphone portable et a continué à demander à la femme d'attacher son chien. Christian a même donné une friandise au chien de la femme, mais elle a continué à réagir avec indignation et ressentiment, en tirant sur le pauvre petit chien, en accusant l'homme d'être menaçant et en disant qu'elle appellerait la police.

Central Park this morning: This woman's dog is tearing through the plantings in the Ramble. ME: Ma'am, dogs in the Ramble have to be on the leash at all times. The sign is right there. HER: The dog runs are closed. He needs his exercise. ME: All you have to do is take him to the other side of the drive, outside the Ramble, and you can let him run off leash all you want. HER: It's too dangerous. ME: Look, if you're going to do what you want, I'm going to do what I want, but you're not going to like it. HER: What's that? ME (to the dog): Come here, puppy! HER: He won't come to you. ME: We'll see about that... I pull out the dog treats I carry for just for such intransigence. I didn't even get a chance to toss any treats to the pooch before Karen scrambled to grab the dog. HER: DON'T YOU TOUCH MY DOG!!!!! That's when I started video recording with my iPhone, and when her inner Karen fully emerged and took a dark turn...

Pubblicato da Christian Cooper su Lunedì 25 maggio 2020

C'est ce qu'elle a fait, et la scène a été filmée par l'homme. "Un homme noir me filme et me menace, moi et mon chien, venez tout de suite !" Avec ces mots, Amy Cooper s'est adressée aux policiers, en pleurant presque et en prétendant que Christian l'attaquait, même si – comme on peut le voir sur la vidéo – l'homme se tenait à bonne distance. Les officiers sont arrivés peu après sur les lieux, mais ils n'ont trouvé ni l'un ni l'autre.

Il est vraiment triste et désarmant de voir un tel comportement. Aujourd'hui, après des années de sensibilisation sur l'égalité et les droits de chacun, il existe encore des personnes qui jugent et se comportent de manière agressive simplement parce qu'elles ont une personne d'une couleur de peau différente de la leur.

Advertisement

L'épisode, rendu public, a coûté cher à la femme, car la banque pour laquelle elle travaille, après avoir vu la vidéo, a décidé de la licencier, déclarant qu'"aucun racisme d'aucune sorte n'est toléré". Une décision exemplaire, qui, nous l'espérons, fera réfléchir cette femme et bien d'autres personnes sur la nécessité de mettre fin à certaines attitudes ignobles.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci