"Allez vivre ailleurs" : le message raciste des voisins à une famille d'origines mixtes - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
"Allez vivre ailleurs" : le message…
Il goûte une glace avec le doigt et la remet à sa place : un geste irresponsable en période de pandémie mondiale La technique de la baignoire et de la lessive pour nettoyer à fond même les grilles les plus incrustées

"Allez vivre ailleurs" : le message raciste des voisins à une famille d'origines mixtes

Par Baptiste
1.487
Advertisement

Il semble que, dans le monde, bien que beaucoup de progrès aient été réalisés sur des questions telles que l'égalité et les droits, il y a encore des personnes dans le monde qui ne peuvent s'empêcher de suivre leurs instincts les plus égoïstes et les plus honteux.

On ne peut pas penser autrement en lisant l'histoire de Marc Yu, un homme de 43 ans d'origine philippine, marié à Sandy, Mexicaine, tous deux parents de cinq beaux enfants. La famille vit à Vacaville, en Californie, et a été l'objet d'insultes racistes pour le moins intolérables.

via: Daily Mail

"Votre famille interraciale n'est pas la bienvenue dans ce quartier." Ce n'est là qu'une des phrases menaçantes de la lettre dactylographiée que les Yu ont trouvée dans la boîte aux lettres. "Ici, ce n'est pas le ghetto, depuis des années les habitants de cette zone sont fiers de la tranquillité et de la propreté", lit-on dans un autre passage, ou encore : "nous avons des standards plus élevés que les vôtres et voulons maintenir la valeur de nos maisons à un niveau élevé".

Tout cela avant l'invitation finale : "trouvez un autre endroit pour vivre". La famille Yu a donc été invitée à partir, avec la menace d'avoir à disposition 60 jours avant que les voisins ne contactent les propriétaires pour les faire expulser. En somme, un message – écrit par toute une communauté – qui a laissé Marc et Sandy tout simplement stupéfaits, au point qu'ils ont voulu le partager au monde entier.

Advertisement

Rapidement, le très grave message d'intolérance est devenu viral et, heureusement, il a recueilli un large soutien de la part de nombreuses personnes, qui ont manifesté leur solidarité avec la famille philippino-mexicaine. Plusieurs voisins ont également frappé à la porte des Yu pour exprimer leur sympathie, louant leur gentillesse auprès des personnes autour d'eux.

Marc a signalé l'incident à la police et, bien que les enquêteurs avaient conscience de l'énorme gravité de ce qui y est écrit, ils n'ont rien pu faire car la lettre en elle-même n'est pas un délit punissable. Comme les Yu, de nombreuses familles d'origines mixtes sont chaque jour victimes de discrimination et d'intolérance aux États-Unis. Apparemment, peu importe que nous soyons au XXIe siècle et que certains types de comportement aient été condamnés à plusieurs reprises : pour beaucoup, il est plus important d'agir lâchement en suivant leurs instincts les plus bas.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci