Une jeune fille sans bras coud des masques de protection pour les médecins et les infirmiers en n'utilisant que ses pieds - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une jeune fille sans bras coud des masques…
William, le grand-père avec un seul poumon qui a vaincu le coronavirus après s'être battu contre le cancer En utilisant des gâteaux bon marché, les mariés arrivent à créer un merveilleux gâteau de mariage pour seulement 50 dollars

Une jeune fille sans bras coud des masques de protection pour les médecins et les infirmiers en n'utilisant que ses pieds

Par Baptiste
1.885
Advertisement

Le monde entier tente d'apporter une aide réelle au personnel du système de santé mondial, qui a été mis à l'épreuve par l'apparition de la pandémie de Covid-19. Nombre de ces travailleurs de la santé, y compris les médecins et surtout les infirmiers, ne disposent pas toujours d'EPI, ou plutôt d'équipements de protection et de sécurité individuelle, tels que des masques, des gants jetables et des visières. Il y a ceux qui, à leur manière, font tout leur possible pour que les médecins et les infirmiers soient prêts à combattre le virus.

via: Newsflare

Prenez par exemple l'extraordinaire histoire de Norfarrah. Norfarrah Syahirah Shaari est une femme de 32 ans née sans bras, ce qui signifie que toute sa vie a été construite autour de l'adaptation. Elle a refusé de laisser son handicap la définir, au point de montrer au monde entier à quel point elle est capable de coudre des masques pour d'autres personnes en utilisant ses pieds.Et les masques de protection qu'elle fabrique semblent incroyables.

Norfarrah vit à Selangor, en Malaisie, et fabrique les masques afin que le personnel hospitalier dispose de tout l'équipement de protection individuelle dont il a besoin à un moment où l'ensemble du système de santé mondial souffre d'un manque d'EPI efficace.

Norfarrah est l'une des nombreuses volontaires travaillant pour le programme du Teluk Intan Community College ; la jeune fille travaille à la fabrication de masques avec 34 autres personnes, mais elle a développé ses compétences avec une machine à coudre bien avant l'urgence du Covid-19.

"J'ai appris à utiliser la machine à coudre il y a environ huit ans parce que j'avais besoin de vêtements personnalisés pour mon corps, dit-elle à Newsflare. C'était difficile au début, mais après beaucoup de travail et de patience, j'ai finalement pu l'utiliser rapidement". Chaque jour, le Norfarrah prouve que même une femme souffrant d'un handicap peut contribuer à ce combat. Avec des résultats extraordinaires !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci