Milan : avec les habitants cloîtrés chez eux, les lièvres reprennent possession des parcs et des squares de la ville - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Milan : avec les habitants cloîtrés…
Une petite fille a été littéralement emportée par une foule qui essayait d'acheter du papier toilette dans un supermarché

Milan : avec les habitants cloîtrés chez eux, les lièvres reprennent possession des parcs et des squares de la ville

Par Baptiste
6.281
Advertisement

Dans chaque pays touché par le coronavirus, grâce à l'absence des Hommes, nous assistons à un curieux phénomène : les animaux et la Nature en général semblent reprendre possession de leurs espaces, ceux que nous avions occupés avec notre très forte densité de population et notre trafic incessant.

Ainsi, dans un Milan désert et silencieux, la citadine Sabrina Baronio a raconté comment les lièvres se sont rués dans les parcs et les squares pour brouter sans être dérangés, menant à bien leur vie et leurs cycles naturels.

via: greenme.it

Comme ce fut le cas pour les dauphins, qui se sont présentés au port de Cagliari en Sardaigne, ou pour les eaux de Venise, qui ont retrouvé leur limpidité suite à la disparition du trafic maritime, à Milan, la nature a également profité de cette paix retrouvée.

Les lièvres, en particulier, ont toujours été présents, mais ils vivaient le plus souvent terrés et sortaient à la tombée de la nuit ou au petit matin. Maintenant, avec les gens placés en quarantaine, la ville est presque toute à eux.

Au printemps, les lièvres sont plus actifs que jamais : c'est la saison de la reproduction et aussi celle où l'herbe devient plus luxuriante. Si on ajoute à cela la paix totale qui règne ces jours-ci... pour eux, ce doit vraiment être un paradis.

Advertisement

Dans un Milan presque fantomatique, où le silence est rompu presque uniquement par les ambulances, l'image de ces animaux heureux en train de paître nous procure un peu de joie : le printemps est le temps de la renaissance, serrons les dents et nous pourrons gagner cette difficile bataille tout en en tirant des leçons.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci