La violence verbale se manifeste sous de multiples formes et peut faire plus de mal que la violence physique - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La violence verbale se manifeste sous…
Fermer les portes et laisser aller le passé est la meilleure clé pour aller de l'avant De femme de chambre à juge à succès : l'histoire d'Antonia, qui a su donner un nouveau tournant à sa vie

La violence verbale se manifeste sous de multiples formes et peut faire plus de mal que la violence physique

1.935
Advertisement

On peut être victime de violence verbale dans différents contextes : dans la famille, dans une relation, au travail et au-delà. Nombreux sont les hommes et les femmes qui ont déjà connu une dynamique émotionnellement agressive.

Nous parlons de vexations, d'offenses, de menaces ou d'attitudes coercitives, qui peuvent même durer sur une longue période. La gravité de ces phénomènes ne doit jamais être sous-estimée, car les blessures de l'âme peuvent être aussi graves sinon plus que celles du corps.

image: Pxhere

Un os cassé, une fois soudé, devient encore plus fort qu'avant. Un cœur brisé, par contre, risque de rester incomplet à jamais.
La violence verbale reste longtemps gravée dans la mémoire, avec une douleur qui peut accompagner tout au long de la vie. Le simple fait de pouvoir se rappeler de l'épisode, dans un certain sens, fait revivre le traumatisme à chaque fois.

Le choc reste à l'intérieur jusqu'à ce qu'il s'enracine et trouve ensuite sa sortie sous les formes les plus variées. Des troubles comportementaux, affectifs et nutritionnels peuvent survenir et il n'est pas toujours facile d'en déterminer la cause.

La douleur doit être affrontée et traitée. Si nous ignorons ce type de traumatisme, nous risquons de retomber constamment dans les mêmes schémas toxiques, ou pire, de nous transformer en agresseur. Souvent, ceux qui ont des antécédents de violence deviennent à leur tour des agresseurs, comme une forme de réaction à la souffrance.

image: Pxhere

Et il n'est pas toujours facile de trouver le soutien et la compréhension d'amis ou de membres de la famille, car les personnes réussissent à créer des liens plus empathiques avec ceux qui souffrent physiquement. La douleur émotionnelle, qui est moins visible et moins reconnaissable, est souvent diminuée et sous-estimée.

La difficulté ou l'impossibilité de recevoir de l'aide de ses proches peut aussi conduire à l'apparition de dépendances (de médicaments, d'alcool ou de drogues), qui donnent l'impression de réconforter et de soulager, bien que temporairement, l'état de malaise de la personne. Pour ces raisons et d'autres encore, il est essentiel de reconnaître que l'on a un problème et demander de l'aide. Ce n'est qu'ainsi qu'il sera possible de sortir de l'abîme et de commencer à vivre pleinement sa vie.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci