Le médecin lui dit "si tu ne perds pas de poids, tu n'arriveras pas à 40 ans" : après quelques mois, sa transformation est surprenante - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le médecin lui dit "si tu ne perds…
Ils s'assoient tour à tour sur une tortue géante pour prendre des photos : les images génèrent une vague d'indignation Le secret pour trouver la paix intérieure ? Ne pas laisser les autres gérer votre vie

Le médecin lui dit "si tu ne perds pas de poids, tu n'arriveras pas à 40 ans" : après quelques mois, sa transformation est surprenante

827
Advertisement

La volonté de perdre du poids a toujours été un tourment qui accompagne de nombreuses personnes. Il y a ceux qui le font pour une raison esthétique et ceux qui se trouvent dans une condition de forte obésité et doivent prendre soin de leur santé. Dans les deux cas, le but ultime devrait toujours être la santé : l'alimentation et l'entraînement physique régulier devraient être motivés par le désir de vivre sainement et non par le désir éphémère de faire bonne figure en maillot de bain. L'histoire de Carlos Orosco, 38 ans au début de son parcours, relève de l'incroyable. Se retrouvant à peser 295 kg, Carlos n'avait pas d'autre choix : soit se laisser aller, soit prendre les rênes de sa vie et perdre du poids.

via: Today
image: Facebook

Carlos était entré dans un tourbillon très néfaste pour sa santé, jusqu'à ce que les paroles très dures d'un médecin lui fassent prendre conscience de son avenir : "Si tu ne perds pas de poids, tu n'arriveras pas à 40 ans !" Carlos n'avait pas beaucoup de choix.

Ce jeune Américain se considérait tout simplement comme un "gros" – un gaillard de 1,82 m avec quelques kilos en trop qui pensait avoir tout sous contrôle : "Tant que je peux bouger ou faire du sport, c'est pas grave. Lorsqu'il a quitté la maison à l'âge de 20 ans pour vivre seul, sa situation s'est beaucoup aggravée. L'alcool et la malbouffe, au fil des ans, l'ont rendu gravement obèse, le faisant atteindre un poids de 295 kg. Son poids excessif l'a obligé à consulter un chirurgien pour une gastrectomie verticale partielle, c'est-à-dire une réduction de l'estomac, mais le médecin a refusé de l'opérer à cause de son énorme poids, lui ordonnant de perdre au moins 45 kg avant de pouvoir procéder à l'opération.

image: Facebook

La prise de conscience de Carlos est intervenue après les paroles du chirurgien qui l'a averti de son état grave. À partir de ce même jour, Carlos a commencé son parcours afin de perdre ces 45 kg et de procéder à l'opération. Il a commencé à marcher 5 km par jour et s'est fié à un nutritionniste pour revoir son alimentation. Plus de frites et d'alcool, mais des fruits, des légumes et des protéines maigres. En l'espace de 6 mois, grâce à son travail acharné, Carlos a perdu près de 45 kg, obtenant le consentement du médecin pour la gastrectomie. "Les premiers mois ont été très difficiles, j'étais constamment en crise, j'ai dû lutter contre l'urgence de la nourriture et je pleurais presque tous les soirs parce que je n'arrivais pas à dormir," commente-t-il. 

Advertisement
image: Facebook

Après l'opération à l'estomac, Carlos a continué à perdre du poids, mais s'est stabilisé à 158 kg. C'est à ce moment que le jeune homme découvre les bienfaits et l'efficacité de la course : " J'ai couru mon premier marathon de 5 km en l'honneur d'un ami qui est passé à meilleure vie. Je me suis sentie très encouragé, beaucoup de personnes m'ont soutenu."
Carlos a continué à courir jusqu'à perdre pas moins de 204 kg. Aujourd'hui, à 42 ans, Carlos n'a jamais été aussi en forme. "J'ai vraiment l'impression de vivre pleinement ma vie maintenant", a commenté le jeune homme après ce long et fatigant voyage.

image: Facebook

Cela n'a pas été facile du tout et ne le sera pour personne, mais Carlos a quelques conseils à donner à ceux qui sont dans la même situation que lui :

1 - Demandez de l'aide. Les gens sont là pour ça, n'ayez pas peur de demander de l'aide.

2 - Soyez patient. Ne vous attendez pas à perdre du poids d'un seul coup. Chi va piano va sano e va lontano !

3 - Ne vous démoralisez pas. L'état dans lequel vous vous trouvez actuellement ne doit pas être permanent, ce n'est pas votre but ultime.

image: Facebook

La vie n'est qu'une et nous devons essayer de la vivre pleinement : ne perdons pas notre temps, retroussons nos manches et transpirons aujourd'hui pour pouvoir nous sentir bien demain.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci