x
Elle utilise la place de parking réservée…
Un père célibataire s'habille en femme pour la fête des mères : une façon pour que ses enfants ne se sentent pas mis à l'écart Elle achète sa robe de mariée dans un magasin de vêtements d'occasion pour seulement 25 euros :

Elle utilise la place de parking réservée aux handicapés mais on lui reproche de paraître en bonne santé : "Beaucoup de handicaps sont invisibles !"

07 Août 2022 • Par Laura
2.488
Advertisement

Il existe des handicaps qui ne sont pas toujours reconnaissables au premier abord, mais cela ne les rend pas moins "réels" que d'autres. Demander à une personne de prouver son handicap peut être très humiliant : pourquoi ne pas la croire sur parole ? Quel besoin y a-t-il de mentir sur un fait aussi grave ? Katie Bennett-Hogg s'est emportée sur Twitter après qu'un inconnu l'ait accusée d'utiliser une place de stationnement pour handicapés sans être réellement handicapée. La raison ? L'étranger a regardé Katie et n'a rien remarqué de "différent" chez elle, il a donc supposé qu'elle était en parfaite santé. Dommage que Katie cachait la preuve de son handicap sous sa chemise, ce qui lui donnait le droit de se garer là.


"J'ai été très agacée aujourd'hui quand je me suis garée sur une place pour handicapés. J'avais tous ces tubes cachés sous mes vêtements, donc j'avais l'air d'une personne jeune et en bonne santé. Mais en réalité, j'ai un handicap, malgré le fait que j'ai choisi de cacher mes tubes. Il s'agit d'un rappel amical : la plupart des handicaps sont invisibles", a écrit la jeune femme sur son profil Twitter, sans s'attendre à ce que son coup de colère devienne viral.

La jeune femme est atteinte du syndrome d'Ehlers-Danlos, une rare maladie héréditaire du tissu conjonctif se traduisant par une hypermobilité inhabituelle des articulations, une élasticité de la peau et une fragilité des tissus. En raison de cette maladie rare, Mme Bennett-Hogg est obligée de porter une sonde d'alimentation qui passe à travers sa paroi abdominale et dans son estomac afin qu'elle puisse se nourrir de liquides et prendre des médicaments ; elle a également un cathéter. En bref, Bennett-Hogg a caché son "handicap" sous sa chemise, mais cela ne signifie pas qu'elle ne puisse pas bénéficier de la place de parking réservée.

Naturellement, la plupart des utilisateurs ont pris le parti de la jeune femme : "Vous ne devriez pas avoir à prouver votre handicap à qui que ce soit. J'ai la même chose tous les jours, j'ai un handicap physique invisible et le nombre de regards que je reçois lorsque je suis en public avec des béquilles est horrible !" a écrit un utilisateur. Une autre personne a partagé une expérience similaire à celle de Mme Bennett-Hogg : un Américain l'a accusée de faire semblant d'être handicapée pour pouvoir utiliser la place de stationnement réservée aux handicapés, alors qu'elle avait l'air tout à fait "normale" ; le fait d'avoir le justificatif en papier bien en vue n'a pas beaucoup aidé, car la femme était canadienne et l'Américain l'a accusée de ne pas pouvoir l'utiliser dans un autre État.

Personne ne devrait avoir à démontrer quoi que ce soit à autrui, surtout lorsqu'il s'agit d'un handicap. Comment auriez-vous réagi ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci