Nous disons souvent que nous sommes juste fatigués, mais la vérité est que nous sommes tristes - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Nous disons souvent que nous sommes…
Mes enfants sont ma priorité : tout le reste peut attendre Une dédicace à ma fille : réalise tes rêves et sois toujours toi-même

Nous disons souvent que nous sommes juste fatigués, mais la vérité est que nous sommes tristes

3.509
Advertisement

C'est probablement arrivé à tout le monde au moins une fois dans une vie. La vie de tous les jours nous semble soudain opprimente et sans vraiment de sens. C'est comme si nous étions soudainement privés de toute l'énergie et de la force qui nous ont permis de continuer jusqu'à ce moment.

Ce sont des sensations désagréables, et souvent nous ne pouvons même pas comprendre pourquoi. Si nous étions obligés d'expliquer ce qui ne va pas chez nous, nous ne pourrions rien dire, et nous aurions tendance à étiqueter notre humeur avec les définitions les plus disparates : fatigue, stress, malaise général.

Cependant, il est parfois conseillé d'aller un peu plus loin, et de se rendre compte si ce sont les causes les plus importantes qui nous font nous sentir mal.

Méfiez-vous de la fatigue fausse ou présumée, car souvent, à sa place, nous pourrions être pris dans un tourbillon de tristesse. Nous essayons de l'éloigner, nous ne voulons pas l'accepter : la tristesse est là, pour nous rappeler qu'après tout, quelque chose ne va pas.

Au lieu de lutter pour chasser ces sentiments, sans même en parler ou s'en rendre compte, il conviendrait de s'arrêter un moment. Eh oui, dans ces cas-là, la réflexion est la meilleure alliée. Ce n'est qu'en analysant les aspects de notre vie que nous aimons plus ou moins que nous pourrons saisir en profondeur les raisons de notre malaise.

Pas de stress ni de fatigue physique : si nous sommes tristes, nous devons l'accepter et y faire face. Avec une bonne dose d'introspection, notre perte d'énergie pourrait être canalisée dans une envie de se secouer et de résoudre des problèmes. Pas de médicaments, pas de maladie à traiter. La tristesse n'est pas quelque chose à combattre aveuglément. Si nous apprenons à traiter la tristesse comme un point de départ, une voix intérieure pour améliorer, cela nous aidera dans de nombreuses situations !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci