Les enfants vraiment heureux tendent à être bruyants et vifs

Baptiste

11 Juillet 2019

Les enfants vraiment heureux tendent à être bruyants et vifs
Advertisement

Nous avons tous été des enfants, nous avons tous connu l'enfance, mais quand nous grandissons, nous oublions facilement ces sentiments et ces jours-là. Dès que nous rencontrons des enfants bruyants, nous secouons la tête en pensant immédiatement du mal des parents, en pensant : "c'est sûr que c'est leur faute".

Mais l'enfance a plusieurs stades, elle est faite de découvertes et de phases, et même un enfant agité aura l'occasion de grandir et d'apprendre. Chaque enfant a une trajectoire de croissance différente, mais tout ne doit pas être attribué aux parents.

Il n'est pas facile de s'occuper des enfants et même un bon parent n'a pas toujours la bonne solution. Plusieurs fois on fait des erreurs, puis on essaie à nouveau d'une manière différente, il n'y a pas une seule façon d'être un parent.

via messymotherhood.com

Advertisement

Loadmaster/Wikimedia

Lorsque l'on est la mère d'un enfant particulièrement vif, on vous regarde souvent mal ou on vous désigne immédiatement comme une mère trop laxiste, ou une mère incapable. La vérité est que les enfants ont le droit d'être vivants et bruyants, ils ont le droit d'être des enfants et ne peuvent certainement pas faire des marionnettes.

Les gens oublient vite ce que c'est que d'avoir de jeunes enfants, qu'il n'y a pas de manuel d'instruction pour les parents et les enfants et que, ce qui s'applique à vous et à votre enfant, ne vaut pas pour le mien.

Laughing/Wikimedia

Il est probablement vrai que certains parents ne peuvent pas toujours gérer l'exubérance de leurs enfants, mais ce n'est pas toujours simple de gérer ce rôle. Dès que vous entrez dans un restaurant et que le bébé pleure, tout le monde vous regarde comme si c'était votre faute, comme si vous n'aviez pas droit à un déjeuner ou un dîner dehors.

Dans cette optique, de plus en plus de restaurants décident également de ne pas accueillir les familles avec des enfants afin de ne pas "déranger les clients". Nous sommes devenus intolérants aux enfants bruyants, mais ces enfants ne sont pas bruyants, ils ne sont que des enfants.

Et ces parents ne sont pas à blâmer : ce ne sont que des parents qui font les parents et, si un enfant est plus agité, il finira par grandir lui aussi.

Advertisement

kenny/Pixabay

Advertisement