Cette institutrice en maternelle quitte son travail après 12 ans : l'explication de son choix fait le tour du monde - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Cette institutrice en maternelle quitte…
La fille porte un short trop court, mais son papa lui donne une leçon exemplaire ! Ce garçon autiste est capable de dessiner des villes entières de mémoire : ses œuvres sont hors du commun

Cette institutrice en maternelle quitte son travail après 12 ans : l'explication de son choix fait le tour du monde

14.210
Advertisement

Le métier d'enseignant est peut-être l'une des professions les plus gratifiantes au monde mais, surtout ces dernières années, il est de plus en plus difficile de se réaliser dans ce secteur. Être enseignant aujourd'hui est très fatigant. Jessica Gentry, après avoir travaillé pendant 12 ans comme institutrice dans une école maternelle dans la ville de Harrisburg (USA), a décidé de changer de cap et d'expliquer la raison d'une décision aussi importante. "Je ne le fais pas pour l'argent, je ne quitte pas mon poste pour chercher un emploi mieux rémunéré ", a déclaré la jeune institutrice sur Facebook, qui, dans un article, a énuméré toutes les raisons de renoncer à sa carrière.

image: Facebook

Il serait facile de dire que Jessica Gentry l'a fait pour obtenir un emploi mieux rémunéré que celui d'enseignant ou, simplement, pour dire que la passion pour l'enseignement s'est éteinte au cours de ces 12 longues années. Ce serait facile mais surtout incorrect. La jeune enseignante explique dans un post devenu viral, les 5 vraies raisons qui l'ont amenée à quitter ce métier.

Les parents. On dit souvent que les enfants d'aujourd'hui "ont changé". Eh bien, ce n'est pas cela : les enfants sont encore des enfants, ce sont leurs parents qui ont radicalement changé et, avec eux, la société dans laquelle nous vivons. Les enfants ne sont que des victimes innocentes. Les parents d'aujourd'hui travaillent de nombreuses heures par jour, ils sont littéralement obnubilés par les appareils électroniques - téléphones portables, ordinateurs ou tablettes - et laissent souvent leurs enfants dans des situations instables, où ils souffrent de l'absence d'un parent attentif et, bien sûr, de la mauvaise influence des médias et réseaux sociaux. Alors arrêtons de détourner l'attention des vrais problèmes de cette société.

 

A fellow coworker shared a Time magazine cover of a teacher who shared that she can't afford to take her car to get...

Pubblicato da Jessica Gentry su Giovedì 24 gennaio 2019

Les relations humaines sacrifiées pour faire place à la technologie. Comme s'il n'était pas assez difficile pour nos enfants d'apprendre à comprendre les comportements et les signaux sociaux les plus corrects, l'école commence elle aussi à aggraver la situation, en se dirigeant vers l'utilisation de la technologie dans toute situation. "Les enfants ne savent déjà pas lire et interpréter correctement les signaux sociaux et se comporter correctement la plupart du temps, alors imaginez avec encore plus d'appareils à utiliser, juste pour faire joli sur le site Web de l'école" ironise Gentry.
Malheureusement, il semble que l'enseignement ne dépend plus de la façon dont on gère et on enseigne aux enfants, mais plutôt de la capacité à utiliser la technologie.

L'école se tourne vers la technologie, en diminuant les heures d'enseignement en classe au profit de cours de formation. "Comme notre approche de la technologie ne semble pas fonctionner, les enseignants ont nécessairement besoin de plus de formation", écrit Gentry dans son article. Pour répondre à la demande, les écoles ont intensifié de façon excessive les cours de formation pour mettre à jour les connaissances des enseignants sur des sujets technologiques, au détriment des heures passées en classe avec les enfants.

Les enseignants sont à la merci des parents. Il fut un temps où parents et enseignants formaient une équipe, prêts à s'engager et à tout donner pour le bien de leurs élèves et de leurs enfants. Aujourd'hui, cette complicité n'existe plus : plutôt que d'agir comme des adultes et de se présenter comme la figure de référence qui indique le chemin à l'enfant, il y a maintenant une tendance croissante à la rivalité.

Bien-être mental et physique. Faire face aux disputes et gérer les enfants agités, c'est accumuler beaucoup de stress, que l'enseignant affronte avec courage jour après jour, conscient que tous ces enfants méritent plus que ce qu'ils reçoivent. Mais quand, au lieu de recevoir de l'aide, elle s'entend dire "ne perds pas le sommeil pour eux", à elle qui a fait de l'enseignement aux enfants sa passion - alors le désespoir prend le dessus.

Jessica Gentry n'a pas quitté son poste d'enseignante pour aller gagner plus d'argent ailleurs, mais pour commencer sérieusement à faire son travail à la maison, avec ses enfants, en leur consacrant plus de temps parce que "tout part de là". Ses mots, si passionnés et honnêtes, ont été partagés plus de 173 000 fois, recueillant une myriade d'éloges des enseignants et des parents. Et les nôtres aussi.

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci