Les gens qui marchent vite vivent 15 ans de plus que ceux qui marchent lentement, selon une étude - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les gens qui marchent vite vivent 15…
La famille est le premier endroit où il faut donner le bon exemple : tout le reste vient après Un peu d'entraînement cérébral : combien de lettres

Les gens qui marchent vite vivent 15 ans de plus que ceux qui marchent lentement, selon une étude

2.177
Advertisement

"Chi va piano, va sano e va lontano”, tout le monde connaît la sagesse des anciens proverbes, mais si pour une fois la vérité était autre ? L'un des proverbes italiens les plus anciens et les plus connus est contredit par une recherche scientifique promue par les universités de Leicester et Loughborough, le National Institute for Health Research et les hôpitaux de Leicester. Selon cette étude, les personnes qui marchent rapidement vivent jusqu'à 15 ans de plus que celles qui ont l'habitude de marcher lentement.

image: Max Pixel

L'enquête a été menée entre 2006 et 2016 au Royaume-Uni sur un échantillon de plus de 470 000 personnes âgées de moins de 52 ans. Les données recueillies ont montré que les personnes habituées à marcher à un rythme rapide avaient une espérance de vie beaucoup plus longue que les autres à un rythme modéré.

Plus précisément, l'espérance de vie des hommes se situait entre 85,2 et 86,8 ans, comparativement à 64,8 ans pour les piétons lents, et celle des femmes entre 86,7 et 87,8 ans, comparativement à 72,4 ans pour les autres. Un aspect très intéressant est de noter que la perspective de longévité, dans certains cas jusqu'à 15 ans, n'a pas de lien direct avec le poids corporel.

Que le mouvement soit la clé pour être en bonne santé, on le savait déjà, mais jusqu'à présent, aucun lien avec le rythme et la cadence de l'exercice n'avait été mis en évidence. Dans la pratique, la marche à pas soutenus semble être le bon compromis entre la course et la marche.

Une allure constante et plus rapide maintient le système cardiovasculaire en forme et le maintient en état de fonctionner plus longtemps. La découverte est d'une grande valeur parce que l'indice de masse corporelle ou IMC, ne semble pas être un paramètre pertinent comme l'état physiologique du sujet.

Cela ne veut pas dire que l'on peut grossir sans s'inquiéter, mais que même une personne en surpoids, si elle est active et énergique, peut quand même aspirer à vivre plus d'années qu'une personne mince mais plus sédentaire. Il y a encore beaucoup de facteurs à considérer et à clarifier, cependant, en alliant un mode de vie sain, donc sans trop dépasser le seuil de calories, avec des marches rapides régulières, on peut supposer que les bénéfices peuvent même augmenter.

Il y a longtemps, les gens avaient des habitudes différentes, mangeant quand ils avaient faim ou quand ils pouvaient se procurer de la nourriture, et en bougeant continuellement pour se déplacer d'un endroit à un autre. Petit à petit, la recherche se contente peut-être de redécouvrir ce que les êtres humains savait de manière innée et ont cessé de faire avec les avancées de la civilisation qui ont causé la perte d'une grande partie de leur nature.

Tags: CurieusesSanté
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci