Trop de devoirs est nocif pour les enfants : voici ce qu'en pense la science - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Trop de devoirs est nocif pour les enfants…
Un jeune de 18 ans offense un homme de 81 ans sur la plage ; il va lui donner une leçon qu'il n'oubliera pas Voilà pourquoi il vaut mieux éviter de punir physiquement les enfants : il existe des alternatives beaucoup plus efficaces !

Trop de devoirs est nocif pour les enfants : voici ce qu'en pense la science

920
Advertisement

Combien de fois les parents rentrent-ils de la maison après une journée de travail fatigante et demandent-ils à leurs enfants "T'as fait tes devoirs" ? Une routine quotidienne normale pour les familles, où l'on suppose que nos enfants sont obligés de passer des heures devant les livres pour avoir un avenir meilleur. Tout cela est classique, et pourtant la recherche scientifique en psychologie a montré que trop de devoirs... sont nocifs !

via: Time
image: Pxhere

La recherche de Harris Cooper de la Duke University a analysé environ 120 cas de devoirs assignés à des élèves du primaire en 1989 et 60 nouveaux cas en 2006, avec le même résultat : plus de devoirs à la maison n'a pas amélioré les résultats scolaires des matières du primaire, au contraire, des attitudes négatives et "subversives" sont apparues chez les jeunes élèves envers le système scolaire.

La recherche de Cooper a également souligné que, même dans le cas des élèves du secondaire, le rapport entre les devoirs et la réussite est minime dans le meilleur des cas. Et ce ne sont pas les pires dommages que les devoirs à la maison peuvent causer à la jeune génération.

En moyenne, un enfant de maternelle a environ 13 ans de devoirs à faire à la maison, tandis que, parmi les côtés négatifs les plus évidents, on peut souligner une aversion pour l'environnement scolaire et un déclin du désir de relations personnelles, entre amis et au sein de la famille. De plus, selon l'étude, si les devoirs sont assignés dès les premières années du primaire, les enfants auront tendance à faire "glisser" la responsabilité de ces devoirs aux parents, ce qui pourrait même durer jusqu'aux années du secondaire ; ceci peut entraîner un désengagement progressif de la "responsabilité" et de l'autonomie dans l'étude par les élèves.

La recherche scientifique a donc une fois de plus souligné à quel point une charge excessive des devoirs à la maison est "toxique" pour nos enfants, placés dans un équilibre précaire entre l'irresponsabilité et les trop d'heures volées à la culture de l'amitié, de l'affection et de la compréhension au sein de la famille.

Quand la politique de l'école changera-t-elle sur ce point ? Espérons le plus vite possible !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci