Voici ce qui se passe dans le cerveau de votre enfant quand vous lui criez dessus - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Voici ce qui se passe dans le cerveau…
Il n'y a pas de mal à essayer d'éloigner les gens toxiques de sa vie Cet enfant perdu à 1400 km de chez lui, retrouve sa maison 25 ans plus tard à l'aide de Google Earth

Voici ce qui se passe dans le cerveau de votre enfant quand vous lui criez dessus

11.271
Advertisement

Être parent est le métier le plus beau et la plus compliqué qui soit, cela ne fait aucun doute. Elever et aimer ses propres enfants, c'est aussi savoir les éduquer, malheureusement on n'est pas toujours capable de se faire écouter et obéir avec "de bonnes manières". Ainsi, nous cédons à la tentation d'élever la voix, avec l'intention d'attirer l'attention et d'obtenir le respect. Bien qu'il s'agisse d'une voie qui a toujours été suivie, elle n'est peut-être pas la plus appropriée pour le bien-être des enfants.

Une vie frénétique, beaucoup de stress et de fatigue peuvent mettre à rude épreuve la patience de quiconque, il est donc difficile de se maîtriser à tout moment. Selon des recherches parallèles menées par les universités de Pittsburgh et du Michigan (source), cependant, le fait de crier après un enfant peut avoir de graves conséquences sur son cerveau, voici ce qui se passe :

  • Troubles du comportement. Les enfants qui ont été victimes de violence verbale développent des problèmes de gestion des émotions et attitudes par rapport à ceux qui n'ont pas vécu d'expériences similaires (agression, mauvais résultats scolaires, dépression, isolement).
  • Problèmes d'estime de soi. Quand un enfant se fait toujours crier dessus pour qu'on lui obéisse, il pensera qu'on ne l'aime pas ou qu'on ne l'apprécie pas.
  • Blocage émotionnel et anxiété. En entendant un adulte crier, un enfant réagit comme s'il se trouvait dans une situation dangereuse en activant l'hormone du stress et en déclenchant le mécanisme typique combat-fuite.
  • Déséquilibre entre les hémisphères du cerveau. Les deux sections principales communiquent par le corps calleux. Dans un état de tension, le flux sanguin dans cette bande de fibres nerveuses se réduit.

Les parents d'aujourd'hui peuvent utiliser beaucoup plus de ressources et de connaissances pédagogiques que les générations précédentes, mais ils tombent souvent dans le même piège et presque toujours pour les mêmes raisons. La première est l'incapacité de canaliser au mieux la colère et la frustration qui s'accumulent chaque jour. Les enfants finissent par devenir inconsciemment l'endroit où l'on passe ses nerfs. La deuxième raison est simplement l'émulation des comportements reçus par les propres parents, donc on ne considère même pas une alternative à un système qui a toujours été utilisé. Eduquer sans crier est possible, au début cela demande un peu plus d'effort, mais vous serez récompensé plus tard et de façon réciproque.

Tags: EnfantUtiles
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci