Un chat parcourt 20 km pour retourner chez ses maîtres, c'est alors qu'ils demandent de l'euthanasier - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un chat parcourt 20 km pour retourner…
Cette femme a parcouru la moitié du monde pour retrouver le chien qui lui a sauvé la vie Ce n'est pas que j'aime faire des drames, c'est l'anxiété qui me fait me comporter ainsi

Un chat parcourt 20 km pour retourner chez ses maîtres, c'est alors qu'ils demandent de l'euthanasier

Par Baptiste
19.678
Advertisement

Celui qui n'a jamais eu d'animal de compagnie ne peut ni comprendre ni croire au lien profond qui s'établit entre les maîtres et leurs amis à quatre pattes. Il y a eu plusieurs exemples de chiens ou de chats qui ont veillé sur les tombes de leurs maîtres pendant des années, ou qui ont parcouru de longues distances pour les retrouver. Cette histoire commence par un retour à la maison qui a abouti à une fin amère, mais heureusement l'épilogue est plus doux que jamais.

Nous sommes aux États-Unis et le protagoniste est Toby, un chat errant qui a d'abord été adopté par une famille. Peu de temps après, les propriétaires ont changé d'avis à cause de la mauvaise relation des chats à la maison avec le nouveau venu.

Il a donc été confié à une autre famille, mais apparemment il aimait sa première maison, ce qui l'a poussé à parcourir près de 20 kilomètres pour revenir auprès ce qu'il considérait comme ses vrais "maman et papa". Le trouvant devant la porte, la réaction de ses anciens maîtres fut pour le moins déconcertante.

Advertisement

Au lieu d'être ému par tant d'attachement, ils l'ont emmené dans un refuge pour animaux et ont demandé qu'on le supprime. Au lieu d'exécuter l'horrible sentence, le personnel de l'établissement a pris à cœur le sort du chat et a décidé de trouver une famille à Toby qui le voulait vraiment.

La SPCA du comté de Wake, une association active dans la prévention des abus envers les animaux, a été contactée. Une première évaluation médicale a montré que le chat était positif à la FIV (immunodéficience féline) ainsi qu'à une infection des voies respiratoires.

Grâce aux soins et à l'amour de tout le personnel, Toby a retrouvé la santé. Sa photo ainsi que l'annonce de l'adoption ont été publiées sur les réseaux sociaux et la première personne à appeler a été Michele Puckett de Raleigh, en Caroline du Nord. Maintenant Toby a une famille de deux humains et deux autres "demi-frères chats". Il s'est vite habitué à sa nouvelle maison et se comporte comme s'il y avait toujours vécu.

Advertisement

Il est difficile de penser qu'aujourd'hui, il peut encore y avoir des gens capables de condamner à mort un animal parce qu'il n'est pas capable de s'en occuper. L'histoire est devenue virale et l'espoir est de stimuler les gens à donner une seconde chance à ces gentilles créatures, afin que beaucoup d'autres comme Toby puissent trouver quelqu'un qui les aime.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci