Voici comment agir positivement lorsqu'un enfant défie vos règles - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Voici comment agir positivement lorsqu'un…
Le 10 phrases que vous pouvez dédier à tous ceux qui vous ont déçu parce qu'ils se sont révélés faux

Voici comment agir positivement lorsqu'un enfant défie vos règles

3.069
Advertisement

Combien de fois les enfants s'entêtent-ils à faire quelque chose et refusent-ils de faire ce qu'on leur demande ? Ce sont des situations qui peuvent dégénérer, avec des enfants qui pleurent hystériquement pour ne pas obéir, et des parents qui, finalement épuisés, abandonnent toute tentative, cèdent au chantage, ou finissent par crier, dans l'espoir de s'imposer avec cette menace.

Pour mieux faire face à ces moments, il est bon de comprendre d'abord que l'enfant teste ses limites : donc, s'il est important d'une part de ne pas se plier à leurs caprices, il faut d'autre part délimiter ce qui est permis de ce qui ne l'est pas, de manière claire et aimante.

De quelle façon ? Ces 5 suggestions peuvent être extrêmement utiles pour faire face à de telles situations de crise.

  • 1. Mettez en valeur la bonne conduite. Basez vos leçons sur les réalisations et les réussites de votre enfant, et non sur ses erreurs : reconnaissez ses actions positives, afin de l'encourager à maintenir ce type de comportement.
  • 2. Optez pour le "contraire positif". Évitez de toujours dire non à votre enfant : cela ne signifie pas tout accepter, mais apprendre à donner des instructions positives au lieu de simplement interdire. Par exemple, au lieu de dire "ne laisse pas tes jeux par terre", vous pouvez dire "mets tes jeux à leur place".
  • 3. Soyez clair. Les règles et principes sur lesquels repose votre famille doivent être expliqués d'une manière claire et compréhensible pour l'enfant. Définissez le temps des repas, des jeux, du sommeil, fixer ses devoirs, ainsi que la conduite et les comportements acceptés.
  • 4. Développez et maintenez un pouvoir d'action et non de réaction. Ne vous laissez pas prendre par la colère de votre enfant : montrez-lui fermement que vous n'approuvez pas son comportement, en restant calme. Ne vous engagez pas dans une lutte sans raison, vous lui donnerez seulement l'occasion de vous défier ; un exemple peut être "Nous avons déjà parlé des conséquences de tes actions, je n'en parlerai pas encore."
  • 5. N'accordez pas de secondes chances, mais des alternatives. Dès son plus jeune âge, il est bon d'offrir des alternatives à l'enfant. Cependant, vous devez rester ferme dans vos décisions : s'il a dépassé les limites et qu'il en connaît les conséquences, ne vous laissez pas aller à concéder une seconde chance. "Pour cette fois, c'est bon, mais à la prochaine..." est une phrase qui dévalorise et prive de force votre parole et les règles de la maison. Mieux vaut dire : "Mets tes jouets en place ou, plus tard, tu ne joueras pas".

Il n'est jamais facile d'être parent, surtout lorsqu'il faut rester calme et s'opposer à son enfant ; cependant, il faut garder à l'esprit que le respect des règles de la maison est une façon saine d'élever votre enfant.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci