Gérer les caprices d'un enfant sans hausser la voix : voici comment y parvenir - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Gérer les caprices d'un enfant sans…
10 caractéristiques qui distinguent une vraie femme alpha de toutes les autres Les personnes qui pleurent devant les films sont plus fortes émotionnellement

Gérer les caprices d'un enfant sans hausser la voix : voici comment y parvenir

4.069
Advertisement

Vous êtes chez vous et pendant 5 minutes, votre enfant de deux ans ne cesse de hurler , criant comme un fou et claquant des pieds sur le sol ; vous avez essayé, en vain, de lui expliquer d'une voix normale les raisons pour lesquelles il devrait immédiatement arrêter sa crise hystérique, et votre patience a maintenant atteint ses limites. Vous avez l'impression que vous ne pouvez plus vous retenir, et c'est ainsi que vous criez à votre tour. Vous criez pour que votre voix finisse par couvrir la sienne, pour qu'il ait peur et s'arrête, et pour que, tout simplement, vous puissiez voys défouler.

Mais il continue, sans s'arrêter. Comment le faire arrêter, sans devenir à votre tour un enfant hurlant ?

image: pixabay

Un enfant qui crie désespérément, en donnant des coups de pied et en pleurant, montre avec les outils à sa disposition que quelque chose autour de lui ne va pas comme il le voudrait ; l'âge et la crise des pleurs - pendant laquelle le cerveau cesse de communiquer avec les lobes frontaux, la zone de la maîtrise de soi - l'empêchent de s'exprimer autrement. Ainsi partez du principe qu'à ce moment-là, votre enfant n'est pas capable de vous écouter, car son cerveau est bloqué.

Comme lorsque les nouveau-nés pleurent désespérément de faim, vous devez rassurer votre enfant - et la meilleure façon de le faire est de créer un environnement dans lequel il se sent en sécurité. De quelle manière ?

image: jble.af.mil

Asseyez-vous par terre et restez près de lui ; s'il donne des coups de poing et des coups de pied partout, ne le serrez pas dans vos bras, mais prenez-lui la main et tenez-la en sécurité dans la vôtre, et ce pour qu'il cesse de vous percevoir comme une menace - un sentiment qui augmente si vous criez. Certaines stratégies peuvent vous aider à mieux gérer la situation :

  • n'interprétez pas ses caprices comme quelque chose de personnel contre vous ;
  • respirez dans les moments de stress quotidien, pour habituer votre esprit ;
  • rappelez-vous que les limites à fixer sont celles qui garantissent la sécurité de tous ;
  • Essayez de comprendre quel est le besoin que votre enfant essaie d'exprimer - habituellement le sommeil, la faim ou une émotion soudaine.

Par conséquent, armez-vous de beaucoup de patience, de câlins une fois qu'il arrêtera de pleurer et insufflez-lui du courage.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci