Ronger ses ongles est une habitude courante et peut indiquer certains traits de la personnalité - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ronger ses ongles est une habitude courante…
Les mains vieillissent plus vite que le visage: voici les règles pour les faire sembler plus jeunes. 20 images que même les moins perfectionnistes trouveront INSUPPORTABLES

Ronger ses ongles est une habitude courante et peut indiquer certains traits de la personnalité

Par Baptiste
79.917
Advertisement

Souvent même avant l'adolescence, on prend le vice de ronger ses ongles, au point de les réduire à des dimensions microscopiques. La motivation la plus évidente derrière ce comportement est évidemment une certaine forme d'anxiété ou de nervosité, mais selon ce qui ressort d'une étude canadienne, il peut y avoir une autre cause liée à ce comportement et qui est liée à un trait précis de la personnalité humaine: le perfectionnisme.

Les perfectionnistes mangent leurs ongles pour soulager l'insatisfaction accumulée.

La recherche, menée par l'Université du Québec, a examiné tous les comportements répétitifs que nous appliquons à notre corps, comme le fait de toucher ses cheveux en permanence, se pincer la peau ou de se ronger les ongles. Sur la base d'expérimentations menées sur 48 volontaires, il est apparu que le besoin d'effectuer une de ces actions répétitives devenait irrésistible lors des situations d'ennui, de frustration et d'insatisfaction, et les individus qui ont tendance à développer le plus ces états d'esprit sont les perfectionnistes.

Le perfectionniste s'agite quand les choses ne vont pas dans son sens et cela peut évidemment arriver plus souvent qu'il n'ose l'imaginer. Effectuer un de ces comportements répétitifs est une façon de soulager la négativité accumulée.

Advertisement

Les résultats de cette étude révolutionnent la thérapie traditionnelle avec laquelle les comportements répétitifs étaient soignés, y compris le fait de se ronger les ongles: jusqu'à présent, on intervenait pour éliminer la nervosité mais il est clair qu'en réalité, il faut intervenir sur la mentalité "perfectionniste" du patient.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci