Elle est licenciée à cause de la couleur de ses cheveux : "Je n'aurais jamais cru que cela puisse arriver"

Baptiste

13 Mai 2023

Elle est licenciée à cause de la couleur de ses cheveux : "Je n'aurais jamais cru que cela puisse arriver"
Advertisement

Quand on est jeune, on pense que tout est à notre portée, on se sent "tout-puissant", capable de tout faire, et on a peut-être parfois tendance à se tromper. Cependant, il arrive que des choses se produisent qui ne peuvent être justifiées par l'âge "rebelle" de personnes qui ne sont que des adolescents, mais il arrive aussi que ce soient les adultes qui fassent des choix qui sortent du lot. C'est le cas ici.

La jeune femme de cette histoire, une salariée, a été victime d'un scénario controversé et tout s'est enchaîné du jour au lendemain. Découvrons ce qui s'est passé.

via Today.it

Advertisement

Capelli cosí belli da perdere la testa, anzi... il lavoro. Sono appena stata licenziata dall'azienda Hammersmith s.r.l....

Pubblicato da Francesca Sparacino su Sabato 6 maggio 2023

Francesca Sparacino, 24 ans, a reçu du jour au lendemain une improbable lettre d'"échec au test", c'est-à-dire un document qui lui signifiait la fin de son emploi. La jeune femme travaillait pour un magasin de vêtements, Suite Benedict, où elle était vendeuse.

Et elle était très douée : "Depuis que j'ai été engagée, le magasin a pu facturer jusqu'à 1 200 euros par jour, alors qu'à mes débuts, je me souviens qu'il y avait des jours entiers où personne ne venait. Peu avant d'être renvoyée, j'avais même été chargée de la mise en place des vitrines et j'avais commencé à former une nouvelle collègue", raconte la jeune femme.

Pourtant, son travail acharné n'a pas suffi à sa chef de service qui lui a remis la lettre fatidique. La raison ? Ses cheveux.

In questi giorni sto sperimentando la vita da madre.... Una vera m3rda, se devo fare queste cose per poi avere a mano un...

Pubblicato da Francesca Sparacino su Venerdì 12 novembre 2021

Francesca s'était en effet teint les cheveux en violet vif et avait même prévenu ses supérieurs de son nouveau look, mais c'est précisément sa nouvelle couleur éclatante qui a déclenché la discorde : "La couleur que tu as choisie ne correspond pas à celle dont nous avions parlé", lui a reproché son manager. "Nous avions convenu que tu la ferais dans une teinte acajou foncé, pas fuchsia", ajoute la femme lorsque Francesca tente de répliquer.

Car la jeune femme avait ses raisons d'être quelque peu perplexe face à la tension qui s'était installée : une de ses collègues avait eu les cheveux bleus pendant un certain temps et avait donc fait remarquer que les "exigences" qu'on lui imposait ne convenaient pas à tous les employés et que ce n'était pas du tout juste. La mentalité de Francesca était très claire et directe : "Je préfère m'occuper comme il faut du magasin plutôt que de donner de l'importance à ces aspects esthétiques, d'ailleurs je n'ai jamais été réprimandée pour mes activités et je me suis toujours présentée soignée et parfumée sur mon lieu de travail".

Mais pas question, le lendemain de cette discussion, Francesca est licenciée. Surprise et déçue par cette amère nouvelle, l'ancienne employée s'est tournée vers son avocat qui a qualifié de discriminatoire le traitement qu'elle avait subi : elle poursuit maintenant le magasin et attend au moins une indemnisation. Qu'en pensez-vous ?

Advertisement