Un enseignant donne un sujet de réflexion particulier à ses élèves : il est renvoyé

par Baptiste

18 Avril 2023

Un enseignant donne un sujet de réflexion particulier à ses élèves : il est renvoyé
Advertisement

L'école est une période fondamentale pour la croissance et le développement émotionnel des enfants, en particulier lorsqu'ils sont adolescents. Il est crucial de mettre en évidence les valeurs et les attitudes les plus appropriées à cultiver pour mener une vie saine et civile au sein de la société. Bien sûr, les parents sont les premières personnes chargées de cette tâche ardue, mais ils ne sont pas les seuls : les enseignants des écoles sont également des éducateurs et enseignent bien plus que de simples connaissances scolaires.

Cet enseignant a tenté d'enseigner une leçon difficile à ses élèves, qui semble avoir été difficile à digérer pour eux et pour l'ensemble du conseil scolaire.

via Nbcnews

Jeff Keene/Facebook

Jeff Keene/Facebook

Jeffrey Keene, âgé de 63 ans, est un professeur de Floride, ou du moins il l'était. Le professeur, dont les élèves ont entre 16 et 18 ans, a reçu une lettre affirmant qu'il avait violé des lois de l'État. En somme, une lettre de mesure disciplinaire visant à licencier l'homme pour certains de ses comportements en classe. Sa faute? Un devoir donné à ses élèves en classe.

L'idée du professeur était d'amener les jeunes à s'identifier à certaines réalités possibles, il voulait qu'ils fassent preuve d'introspection, qu'ils fassent ressortir leurs sentiments et qu'ils réfléchissent à l'importance de la vie, à son caractère éphémère, à ce qui compte vraiment au cours de l'existence.

Ses intentions étaient sans doute nobles, mais la psychologie est un sujet aussi fascinant que "délicat". Peut-être la forme qu'il a choisi de donner à méditer à ses anciens élèves était-elle trop "directe" ; elle lui a certainement coûté son emploi. Voyons le sujet de la dissertation qu'il avait donné.

Advertisement
Jeff Keene/Facebook

Jeff Keene/Facebook

"Aujourd'hui, nous avons une urgence à l'école : quelqu'un est entré armé et avec des intentions négatives."

"Écrivez une réflexion sur ce que vous ressentez, percevez concernant cet événement."

"Aujourd'hui est votre dernier jour de vie. Écrivez votre nécrologie."

"Idées supplémentaires : Que pensez-vous de la fréquence élevée de fusillades aux États-Unis ? Quelles actions possibles peuvent être entreprises en tant que groupe et communauté pour y remédier ? Comment pensez-vous qu'être impliqués plus ou moins directement dans une situation comme celle décrite plus haut peut influencer vos projets futurs ?"

Ce sont les points saillants du devoir controversé que l'homme avait donné aux adolescents.

 Government of Prince Edward Island/Flickr - Not the actual photo

Government of Prince Edward Island/Flickr - Not the actual photo

Certains étudiants n'ont pas du tout apprécié la tâche assignée par l'enseignant et s'en sont plaints auprès de leurs parents et de la direction.

Par la suite, Jeffrey a été "invité" à démissionner de son poste sans passer par un licenciement pur et simple, mais il a rapidement refusé : "Je n'ai rien fait de mal et si je l'ai fait, dites-moi de quoi il s'agit. Ils m'ont répondu qu'ils ne pouvaient pas le faire. Dans ce cas, étant donné que je ne sais pas ce que j'ai fait de mal, vous pouvez me licencier sans cause valable", a-t-il dit à son employeur. Ainsi parle l'ancien professeur, qui enseigne depuis environ 15 ans.

"Si vous ne pouvez pas vraiment communiquer avec les élèves, quel est l'intérêt du rôle d'enseignant ?! Dans mon esprit, je suis sûr d'avoir agi pour le bien de mes élèves", a ajouté l'homme.

Que pensez-vous de cette affaire controversée ?

Advertisement