"J'ai prêté 4 500 euros à mon amie : maintenant elle exige de vivre chez moi sinon elle ne me remboursera pas"

Baptiste

28 Octobre 2022

Advertisement

L'amitié est un lien très précieux, mais aussi très délicat. Comme toute relation interpersonnelle, elle doit être mutuelle et offrir sincérité, respect et compréhension. Malheureusement, ce n'est pas toujours le cas et on est souvent déçu par ceux que l'on croyait être de grands amis, surtout pour des questions d'argent.

Une jeune Anglaise en sait quelque chose. Elle a demandé des conseils sur le web pour savoir comment gérer la situation difficile dans laquelle elle s'est retrouvée après avoir prêté une importante somme d'argent à son amie.

via Mumsnet

Advertisement

Pexels - Not the Actual Photo

Il y a deux ans, la jeune femme a accordé un prêt de 4 500 euros à une de ses amies qui se trouvait dans une situation financière précaire, car elle ne pouvait pas résilier son bail à la fin de son master universitaire comme elle l'avait prévu. "Le propriétaire n'avait pas été clair, j'ai été d'un grand soutien car j'avais vécu une expérience similaire. Je vivais temporairement chez mes parents et je pouvais économiser de l'argent, alors j'étais plus qu'heureuse de l'aider", a expliqué la femme au centre de cette histoire.

Cependant, lorsqu'elle a décidé d'acheter une maison et a eu besoin de l'argent qu'elle avait emprunté, la réponse de la prétendue amie n'a pas été celle qu'elle espérait.

Pixabay - Not the Actual Photo

"J'ai perdu l'estime que j'avais pour elle car elle est allée bien au-delà de la date que nous avions convenue pour qu'elle me rembourse. Quoi qu'il en soit, je suis vraiment sans voix quand elle dit qu'elle ne pourra me rembourser que si elle emménage dans ma nouvelle maison. Je ne veux absolument pas vivre avec elle à cause de la façon dont elle s'est comportée et je sens qu'elle fait quelque chose de pas correct", a expliqué la jeune femme.

"J'ai rédigé un contrat, mais j'ai bien peur qu'il soit vide de sens. Je ne peux pas me permettre de renoncer à cet argent car il me sert pour acheter mon bien", conclut-elle, demandant ainsi conseil à la communauté. Les utilisateurs se sont entièrement rangés de son côté, lui conseillant de régler l'affaire par voie légale : "Ce n'est pas une amie, consulte un avocat : la procédure des petites créances est censée être relativement simple à exécuter", a écrit un utilisateur.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Advertisement