Une femme licenciée pour s'être absentée du travail après la disparition de son chien : "C'est comme perdre un enfant" - RegardeCetteVideo.fr
x
Une femme licenciée pour s'être absentée…
Des ex-petits amis se retrouvent après 20 ans le jour de la Saint-Valentin : ils sont désormais inséparables Elle épouse un homme qu'elle a connu par chat, mais découvre ensuite sur Facebook qu'il est déjà marié à une autre femme depuis 15 ans

Une femme licenciée pour s'être absentée du travail après la disparition de son chien : "C'est comme perdre un enfant"

04 Septembre 2021 • Par Baptiste
1.813
Advertisement

Toute personne qui accueille un chien dans son foyer sait à quel point la relation d'amitié, d'amour et de loyauté avec son animal peut devenir importante. C'est pourquoi, lorsque le moment est venu de dire au revoir à son chien après de nombreuses années, cela ouvre une blessure sans précédent dans notre cœur. Dire adieu à son chien n'est pas facile et il est normal de pleurer une telle perte. Cependant, Wendy O'Grady, une femme de 47 ans originaire d'Egham au Royaume-Uni, a été absente du travail pendant quinze jours après la mort de son labrador couleur chocolat. Cette absence pour cause de deuil n'a pas été appréciée par ses employeurs, qui ont décidé de la licencier. La pauvre Wendy, elle, a été claire : "C'est comme perdre un enfant".

via: Mirror

Wendy et son mari Mike ne peuvent pas avoir d'enfants et l'arrivée de Zac, un chiot labrador couleur chocolat, dans leur vie a signifié un autre type d'éducation pour le couple. Pour les deux, c'était comme avoir un enfant, donc sa perte, après 12 ans de vie commune, a été un crève-cœur. "Dès la première fois que je l'ai vu, alors que nous étions assis sur la banquette arrière de la voiture, je suis tombée amoureuse de sa douceur", se souvient Wendy.

Après la perte de Zac, la femme a pris un congé de deux semaines de son lieu de travail pour faire le deuil de son chien adoré. Malheureusement, comme il n'existe pas de congé pour la perte d'un animal de compagnie, elle a été licenciée pour absence injustifiée.

De plus, le stress de Wendy s'est intensifié lorsque, en plus de la perte de Zac, elle a dû faire face à la situation désagréable d'un parent hospitalisé. Mais le principal facteur de sa dépression est qu'elle n'a pas assez parlé de son chagrin à la suite de la perte de son chien : "Les gens semblaient mal à l'aise quand j'en parlais", dit-elle. Malheureusement, seule une personne qui a eu un ami à quatre pattes loyal et affectueux pendant de nombreuses années peut comprendre à 100 % à quel point il est douloureux de perdre un tel ami. Pour Wendy et Mike, Zac était comme un fils et, même s'ils continueront à avoir d'autres chiens, ils n'oublieront jamais leur beau Labrador brun, qui a illuminé leurs journées.

Serait-il approprié de mettre en place un congé ou un congé spécial du travail pour faire le deuil de son animal de compagnie ? Dites-le nous dans les commentaires !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci