Il obtient six diplômes à seulement 25 ans et a un message pour les jeunes : "Ne vous fixez pas de limites"

Baptiste

19 Juillet 2021

Il obtient six diplômes à seulement 25 ans et a un message pour les jeunes :
Advertisement

Six diplômes à seulement 25 ans, c'est un record que le jeune Samuele Cannas a atteint pour la première fois en Italie. Son but n'était toutefois pas de battre des records, mais d'atteindre son objectif. Le jeune Samuele vient d'obtenir son diplôme de médecine avec les meilleures notes et les plus grands honneurs, mais d'ici la fin de l'année 2021, il recevra également d'autres diplômes. À la fin de l'année, Samuele aura six diplômes à ajouter à son incroyable CV ! Mais comment a-t-il réussi à étudier aussi dur ? Tout d'abord, c'est grâce à sa curiosité et à sa détermination, puis il a utilisé son approche interdisciplinaire pour assembler les pièces d'un puzzle qui lui semblait naturel. Ainsi, après avoir reçu une formation de base en médecine, il a également voulu faire des études d'ingénieur, car le cursus médical manquait de bases en mathématiques, ce qui lui semblait essentiel pour transposer la robotique dans le domaine de la chirurgie.

Advertisement

Facebook / Università di Pisa

Chez Samuele, il ne s'agit pas d'un simple exercice de style, mais d'une véritable curiosité mise au service des autres : le jeune homme veut apporter sa contribution à la médecine, notamment en transposant l'utilisation de la robotique à la chirurgie abdominale, plus précisément du pancréas et du foie. Pour ce faire, il a réalisé combien il était important de ne pas se limiter à son propre domaine d'études : "J'ai commencé mon parcours par la médecine et j'ai remarqué qu'il manquait certaines compétences, comme les mathématiques, qui sont essentielles pour transposer la robotique dans le domaine chirurgical. Alors, presque pour le plaisir, avec mon ami Giulio De Angeli, j'ai commencé à passer des examens extrascolaires pour en savoir plus sur ces compétences."
Morale de l'histoire : en quelques années, Samuele avait déjà passé des examens non seulement en médecine mais aussi dans d'autres filières. C'est pourquoi, après avoir obtenu son diplôme de médecine à l'université de Pise, il s'apprête à passer également ceux de biotechnologie, d'ingénierie biomédicale, de biotechnologie moléculaire et le master en sciences médicales. En 2017, il était déjà diplômé en piano du conservatoire de Cagliari. Encore une fois, bien sûr, avec la note maximale.

 

Facebook / Giulio De Angelis

Il est persuadé qu'il n'a pas réalisé d'exploit exceptionnel : "Je pense que les seules limites sont celles que l'on se donne. Chacun d'entre nous doit être clair sur ce qu'il veut faire et trouver la meilleure façon de le faire." Lui l'a fait, en se demandant clairement ce dont il avait besoin pour appliquer la robotique à la médecine, et il est maintenant prêt à continuer à étudier et à travailler dans ce monde. Il a déjà reçu des offres d'emploi de Suisse, du Royaume-Uni et des États-Unis, mais quelle que soit sa décision, il espère revenir en Italie à la fin de ses études.

Le message qu'il adresse aux jeunes comme lui est aussi simple que motivant : "Ce n'est pas le nombre de diplômes qui compte, l'important c'est l'objectif. Voici le message que je voudrais transmettre aux autres étudiants : ne vous fixez pas de limites, suivez vos rêves et n'abandonnez pas."

Advertisement