Des fruits et du pain dans des sachets aux arrêts de bus : une idée généreuse pour aider les plus démunis au Brésil - RegardeCetteVideo.fr
x
Des fruits et du pain dans des sachets…
14 tenues de haute couture si extravagantes qu'elles nous laissent sans voix

Des fruits et du pain dans des sachets aux arrêts de bus : une idée généreuse pour aider les plus démunis au Brésil

08 Août 2021 • Par Baptiste
1.339
Advertisement

"Ceux qui en ont besoin, prenez-les. Ceux qui le peuvent, donnent." La pandémie et le chômage ont durement frappé la population du Brésil. C'est pourquoi les citoyens de Cachoeirinha ont spontanément mis en place des arrêts de bus solidaires où des sachets de fruits et de pain sont déposés pour les nécessiteux. Toute personne dans le besoin peut trouver des sachets de mandarines, d'oranges et de bananes donnés par ceux qui refusent de rester indifférents face à la faim.

Une solution originale

La charité est une activité qui est souvent vécue comme une humiliation par celui qui la reçoit. Cependant, la crise qui touche actuellement le Brésil contraint de plus en plus de personnes à souffrir de la faim. Ainsi, dans la région de Cachoeirinha, située dans le secteur urbain de Porto Alegre, les habitants d'un quartier ont mis au point une forme de solidarité qui permet aux personnes dans le besoin de se nourrir en toute dignité. À plusieurs arrêts de bus, des sachets remplis d'oranges, de mandarines et de bananes sont accrochés chaque jour.

Sur les fils où sont accrochés les sachets cadeaux, les voisins ont laissé un message : "Qui a besoin, prend. Qui peut, donne." Ainsi, les passants peuvent choisir d'emporter un de ces sachets à la maison ou au travail, un moyen de survivre en ces temps de pandémie.

L'initiative...

Cette initiative a été menée à bien par un artiste local bien connu, Uilson Moreira Droppa, dont les œuvres réalisées à partir de matériaux recyclés ont revitalisé plusieurs espaces ouverts de la ville. Un mode de vie qui a mis Uilson en contact quotidien avec les personnes les plus défavorisées de la société brésilienne.

D'où son idée, bien accueillie par la population locale : le quartier a augmenté la gamme de produits proposés aux arrêts de bus. Des vêtements, des cahiers et même de petits appareils électriques sont abandonnés pour aider les nécessiteux sans blesser leur amour-propre.

En général, ces dons ne coûtent pas cher aux citoyens de cette ville rurale et évitent un autre problème : le gaspillage alimentaire. Les fruits proposés proviennent du surplus de produits locaux ou de jardins de quartier qui auraient risqué de pourrir avant d'être consommés. Une action généreuse, donc, mais aussi fonctionnelle pour la communauté.

Advertisement

"Les jardins des citoyens de notre ville sont souvent remplis de fruits qui ne sont que peu consommés. Alors, face au risque de voir tant de nourriture pourrir, j'ai eu l'idée de collecter ces fruits et de les proposer dans des sachets accrochés aux arrêts de bus", a déclaré le responsable de l'initiative, Uilson Moreira Droppa, interrogé par le magazine SóNotíciaBoa. Uilson a fait remarquer que la zone d'attente des bus était l'endroit idéal pour effectuer cette distribution, à la fois parce que les arrêts protègent les sacs de la pluie et parce qu'ils constituent un point de rencontre obligé pour toute la population de la ville.

Une idée spontanée et généreuse qui pourrait être exploitée de manière plus organisée par l'ensemble des municipalités locales. Un exemple à reproduire !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci