Cette coiffeuse de 91 ans coupe toujours les cheveux de ses clients et n'envisage pas de prendre sa retraite - RegardeCetteVideo.fr
x
Cette coiffeuse de 91 ans coupe toujours…
Un grand-père va chercher sa petite-fille à la crèche et se fait remettre la mauvaise enfant : il ne s'en est rendu compte qu'une demi-heure plus tard Une maman qui a perdu toutes ses dents pendant sa grossesse montre fièrement sa magnifique transformation physique

Cette coiffeuse de 91 ans coupe toujours les cheveux de ses clients et n'envisage pas de prendre sa retraite

30 Juin 2021 • Par Baptiste
1.091
Advertisement

Il y a des personnes qui ne peuvent se passer du travail et qui font de leur profession une véritable vocation. Margaret Sherlock, coiffeuse qualifiée, a ouvert son premier salon en 1956 en Angleterre et aujourd'hui, après plus de soixante ans, elle ouvre toujours les portes de son commerce à ses fidèles clients. Malgré ses 91 ans, Margaret n'a pas l'intention de poser son peigne et ses ciseaux pour prendre sa retraite. Comme beaucoup de personnes dévouées, Margaret a peur que ses clients se sentent perdus sans son salon et elle ne voudrait jamais leur donner cette impression. Il n'est pas facile de trouver une coiffeuse de confiance et d'être pleinement satisfait de son travail ! 

Aujourd'hui, Margaret continue d'ouvrir sa boutique 4 jours par semaine, et ses fidèles clients, dont certains se font coiffer par elle depuis au moins quarante ans, sont ravis de la fréquenter. "Je ne songe pas à prendre ma retraite, mes clients seraient bouleversés !" explique Margaret, ajoutant qu'elle considère beaucoup d'entre eux comme faisant partie de sa famille après toutes ces années : "J'ai toujours eu des clients fantastiques avec lesquels je me suis toujours bien entendue. Beaucoup d'entre eux viennent au salon depuis des années. En fait, je les connais si bien que je considère certains d'entre eux comme faisant partie de ma famille. Ils me parlent de leurs problèmes."

Linda, la fille de Margaret, a également confirmé que sa mère continuera à travailler dans le salon aussi longtemps que son corps le lui permettra.

Au départ, la boutique devait être un moyen de contribuer au budget familial, mais l'activité ne devait durer que jusqu'à ce que la première fille de Margaret, Linda, grandisse. Mais, jour après jour, le salon s'est développée rapidement et le mari de Margaret, Frank, s'est également joint à cette nouvelle et fructueuse entreprise à l'époque.
Une femme qui a toujours vécu pour sa famille et son travail et qui n'a jamais trahi les attentes et l'amour de ses proches.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci