Un conseiller municipal refuse d'appeler sa collègue noire "docteure" lors d'une réunion d'affaires et est licencié - RegardeCetteVideo.fr
x
Un conseiller municipal refuse d'appeler…
Quand vous grandirez, vous réaliserez que votre mère est la meilleure amie que vous ayez jamais eue

Un conseiller municipal refuse d'appeler sa collègue noire "docteure" lors d'une réunion d'affaires et est licencié

29 Avril 2021 • Par Baptiste
2.989
Advertisement

Un conseil municipal de Caroline du Nord a licencié Tony Collins, membre du comité d'urbanisme, un homme à la peau blanche qui refusait d'utiliser l'appellation "docteure" lorsqu'il devait s'adresser à une femme noire présente à la réunion du comité. Les corrections constantes de la femme, Carrie Rosario, répétées plusieurs fois au cours de la longue réunion qui s'est déroulée via la plateforme Zoom, n'ont pas servi. "Appelez-moi Dr Rosario, s'il vous plaît", mais l'agent public a continué à l'appeler "Mme Rosario", même après la remarque de la femme. Quel est le problème ? Peut-être sommes-nous une fois de plus confrontés à un cas de racisme et de sexisme qui a été sanctionné, à juste titre. Sinon, pourquoi M. Collins aurait-il ignoré avec autant d'obstination une demande aussi simple ?

Carrie Rosario a un doctorat et est professeur associé à l'Université de Caroline du Nord à Greensboro. Au cours de la longue réunion de Zoom avec divers conseillers municipaux, la Dr Rosario a fait part de certaines inquiétudes concernant un projet de construction dans son quartier, près de son domicile. C'est dans ce contexte qu'un premier commissaire de la ville lui a donné par erreur le mauvais titre et s'est immédiatement excusé auprès d'elle dès qu'elle l'a signalé. Cependant, peu après, le commissaire à l'urbanisme, Tony Collins, a commencé à l'appeler "Mme Rosario". L'homme a continué à se référer à elle de cette façon, même après avoir été repris plusieurs fois par la femme : "S'il vous plaît, appelez-moi par mon titre, Dr Rosario." "J'ai lu que vous vous appeliez Carrie Rosario, alors je vais vous appeler comme ça" - à ce moment-là, il était évident que l'agent Tony Collins manquait délibérément de respect à la femme.

La Dr Rosario, pour sa part, a été très frustrée par l'échange qui a eu lieu avec le commissaire Collins, en partie parce qu'elle lui avait fait une demande simple et plus que légitime. La fierté de Tony Collins a apparemment eu raison de lui, et c'est pourquoi le conseil municipal de Greensboro a décidé de le renvoyer de son poste de conseiller municipal.

Advertisement

Une victoire bien méritée, donc, pour la Dr Rosario, qui a peiné et travaillé dur comme tout le monde pour obtenir son diplôme. Pourquoi devrait-on la dénigrer de la sorte ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci