Un papa très pauvre parvient à trouver un emploi en tapissant la ville d'un CV manuscrit - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un papa très pauvre parvient à trouver…
15 animaux dont l'amour pour leurs petits n'a pas besoin d'explication Un gorille de 39 ans donne naissance à un adorable petit de près de trois kilos : c'est la fête dans le zoo où il est né

Un papa très pauvre parvient à trouver un emploi en tapissant la ville d'un CV manuscrit

Par Baptiste
2.298
Advertisement

Le problème de trouver du travail impacte la vie de beaucoup de gens dans le monde entier. 2020 a été une année encore plus difficile en ce sens, à cause de la pandémie qui a frappé tous les pays du monde et qui a obligé à fermer de nombreuses activités. De nombreuses personnes se sont retrouvées sans emploi, dans l'espoir que l'avenir leur apportera quelque chose de bon. Ángel Medina est un homme de 44 ans, l'un de ceux qui feraient n'importe quoi pour travailler et gagner un peu d'argent honnêtement. L'homme, qui a perdu un fils et qui a derrière lui une situation familiale très difficile, doit pouvoir subvenir d'une manière ou d'une autre aux besoins du reste de sa famille. Ángel ne s'est jamais découragé et, bien qu'il ne dispose pas d'outils adéquats ou technologiques pour ce faire, il a réussi à trouver un emploi à l'ancienne : en rédigeant son CV à la main.

L'homme a besoin, aujourd'hui plus que jamais, d'un emploi stable pour faire vivre sa famille ; mais comment peut-il sortir du lot dans un monde aussi compétitif, sans même avoir les moyens nécessaires pour rédiger un CV ? L'homme, qui est toujours resté positif, n'a pas perdu courage et a écrit à la main toutes ses compétences, ses références personnelles et son numéro de téléphone sur les feuilles d'un cahier. Puis il a commencé à tapisser sa ville de son CV "à l'ancienne".

L'homme cherchait principalement du travail dans des fermes ; sur son CV, on peut lire : "J'ai de l'expérience dans l'élevage de bétail, je peux traire, faire du fromage et dresser des chevaux. Je m'appelle Ángel Medina, j'ai 44 ans et je n'ai pas de vices".

Les personnes qui ont vu ces feuilles de papier accrochées dans la ville, ont voulu donner un coup de main à Angel, en partageant la photo sur les réseaux sociaux. L'espoir était de donner de la visibilité à l'homme et il en fut ainsi : en quelques heures, au moins 30 offres d'emploi différentes sont arrivées !

Une histoire qui nous apprend comment les difficultés peuvent être dépassées, même lorsqu'elles semblent insurmontables.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci