Il a une tumeur au cerveau, mais décide de se marier et d'avoir une fille : maintenant, il peut encore embrasser sa famille - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il a une tumeur au cerveau, mais décide…
15 photos qui montrent toute l'affection et la tendresse qu'un père peut donner à ses enfants Le nez de cet homme mesure 8,8 cm : un record qui l'a inscrit dans le

Il a une tumeur au cerveau, mais décide de se marier et d'avoir une fille : maintenant, il peut encore embrasser sa famille

Par Baptiste
2.310
Advertisement

Lorsque les médecins lui ont diagnostiqué un cancer du cerveau, Osmond Nicholas, un jeune policier de 26 ans, a senti le poids du monde s'effondrer sur lui. Il s'est probablement dit : "D'accord, je suis jeune, je suis sûr qu'ils peuvent me donner la meilleure chimio et la meilleure radiothérapie qui soient. Je me soigne et je suis guéri." Mais les médecins ne lui ont pas donné beaucoup d'espoir, en disant qu'il ne s'agissait pas de "ce genre de cancer" ; la maladie d'Osmond est terminale et même s'il s'en sort, tôt ou tard, ce cancer reviendra. Osmond s'est alors demandé quoi faire : épouser sa fiancée et avoir un enfant ? Dans quelle mesure serait-il juste pour eux de savoir que tôt ou tard il mourra ? Mais heureusement, Osmond a suivi son cœur et aujourd'hui, il peut dire qu'il a fait le meilleur choix.

image: Instagram

Le diagnostic des médecins a été posé en 2017 : glioblastome multiforme de stade 4. On lui avait donné 12 à 18 mois de vie et même alors, Osmond n'a pas immédiatement compris la gravité de sa maladie. En tout cas, les médecins ont essayé d'être aussi clairs que possible sur les chances de survie du jeune policier. Osmond, pour sa part, a tout fait pour épouser sa petite amie Trinity Daniel, bien qu'il n'était pas sûr du grand pas, précisément à cause de sa maladie.

image: Instagram 

Osmond a décidé que le cancer ne l'empêcherait pas de vivre ses "derniers jours" de vie sans enthousiasme ni bonheur. Il s'est donc marié et est devenu le père d'une belle petite fille nommée Riyah, née en novembre 2018. Il porte une sorte de couvre-chef comme thérapie, à garder 23 heures par jour, et reçoit régulièrement des transfusions sanguines, et sa tumeur cérébrale est surveillée fréquemment. 

Advertisement
image: Instagram

Devenir père était la meilleure chose pour Osmond : après un certain temps, il a quitté son travail de policier pour se consacrer à sa fille. Le jeune homme a décidé de consacrer tout le peu de temps qu'il lui restait vraisemblablement pour se consacrer à sa fille. Un jour, elle n'aura peut-être plus de père, il est donc normal qu'il soit là pour elle maintenant. Dans son état, Osmond pourrait partir à tout moment, il a donc décidé de vivre pleinement chaque jour.

image: Instagram

S'il avait décidé de ne pas avoir de fille ou de se marier, allant contre ses projets de vie et ceux de sa femme, il aurait probablement laissé le cancer gagner cette bataille jusqu'à la mort. Osmond, en revanche, est toujours debout, heureux de pouvoir toujours embrasser sa famille.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci