Un père en deuil partage ses réflexions sur le suicide de son fils de 12 ans : la faute au confinement - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un père en deuil partage ses réflexions…
Les voisins demandent à une mère de ne pas laisser son fils jouer dans la cour : Les grands-parents ne devraient jamais avoir de petits-enfants préférés : les différences peuvent causer des traumatismes profonds

Un père en deuil partage ses réflexions sur le suicide de son fils de 12 ans : la faute au confinement

Par Baptiste
11.610
Advertisement

L'épidémie de coronavirus a changé les habitudes de nombreuses personnes, affectant non seulement la vie quotidienne des personnes qui se sont trouvées dans l'incapacité physique de quitter leur domicile, mais aussi sur le plan mental. Malheureusement, la santé mentale est encore considérée aujourd'hui comme un sujet tabou ou elle n'est souvent pas prise aussi au sérieux que les maladies physiques. La quarantaine et l'isolement continu, que nous continuons à appeler à tort "distanciation sociale", ont plongé de nombreuses personnes dans le désespoir et la dépression, et toutes n'ont pas trouvé la force d'y faire face. Un garçon de 12 ans s'est suicidé quelques jours avant son anniversaire, après une longue période d'isolement forcé à cause de Covid-19. Son père, un homme brisé, voulait partager quelques réflexions sur la mort de son fils.

Dans une vidéo bouleversante, Brad Hunstable, le père de Hayden, parle de son chagrin et partage quelques réflexions sur la mort prématurée de son fils de 12 ans. "Mon fils est mort du coronavirus mais pas de la manière que vous imaginez". Hayden, douze ans, s'est suicidé en se pendant dans sa chambre – c'est sa jeune sœur qui l'a trouvé et a annoncé la nouvelle à son père, qui ne s'attendait pas à un tel malheur. L'histoire derrière ce geste extrême pourrait peut-être dissimuler une instabilité émotionnelle du garçon, mais rien qui aurait pu prédire quelque chose de ce type.

Hayden était l'un de ceux que nous appelons aujourd'hui les "gamers" – des enfants qui aiment jouer à des jeux vidéo et qui sont également très doués à cela. Hayden avait peut-être du mal à contrôler ses émotions et, dans un moment de colère extrême, il a jeté la manette avec laquelle il jouait vers l'écran que ses parents lui avaient offert pour Noël.

Son père savait que cette réaction ne pouvait pas être acceptable, alors après quelques explications, il a dit à son fils qu'il ne lui achèterait pas un nouvel écran, mais qu'il pouvait aider plus à la maison ou améliorer sa relation avec sa jeune sœur pour en obtenir un nouveau. Il a donc retrouvé la confiance de son père et un nouvel écran pour jouer à son jeu vidéo préféré. Après sa mort, la famille a découvert que le garçon avait également cassé le second écran, peut-être lors d'une autre crise de colère. Selon Brad, son fils ne présentait aucun signe de dépression, du moins à l'extérieur, et affirme qu'il serait probablement encore en vie sans cette pandémie qui l'a obligé à rester si longtemps à la maison dans l'isolement.

Nous ne saurons jamais la vérité, mais la douleur est en tous les cas immense.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci