"Rat contagieux" : des vandales ont tagué la voiture d'un médecin avec un message de haine - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
"Rat contagieux" : des vandales ont…
Coronavirus : il grimpe dans un arbre tous les jours pour recevoir le WiFi et suivre des cours universitaires en ligne 2 conseils pratiques pour éviter que les lunettes ne s'embuent si vous portez un masque de protection

"Rat contagieux" : des vandales ont tagué la voiture d'un médecin avec un message de haine

Par Baptiste
3.334
Advertisement

L'Espagne est l'un des pays de l'Union européenne qui a été le plus touché par les terribles conséquences de la contagion du coronavirus ; le nombre de positifs et de décès est très élevé pour la nation ibérique, ce qui conduit à un effondrement progressif des systèmes de santé du pays, déjà durement touchés par les précédentes coupes gouvernementales. Raison de plus pour applaudir les efforts des médecins, des infirmiers et des professionnels, mais il y en a qui ne sont pas de cet avis...

Un fait malheureux s'est produit en Espagne, lorsqu'un médecin de Barcelone qui, alors qu'il s'apprêtait à aller travailler en prenant toutes les dispositions nécessaires, a trouvé sa voiture taguée par un message scandaleux. Sur la surface de sa voiture, des malfaiteurs anonymes ont utilisé un spray noir pour écrire "rat contagieux" et ont crevé les pneus de la voiture. Le médecin, une gynécologue de Barcelone, a été choquée et est montée à son appartement pour signaler la situation à son mari qui était en isolement chez lui avec leurs deux enfants, âgés de 8 et 10 ans.

Le médecin, gynécologue urgentiste dans la ville de Catalogne, a révélé dans une interview qu'elle ne pouvait pas le cacher à ses enfants, car elle était rentrée chez elle abasourdie et terrifiée. Finalement, pour se rendre au travail, la docteure a dû récupérer la voiture de ses parents, tandis que les vandales anonymes n'ont pas été retrouvés par la police locale.

Un geste honteux envers une travailleuse de la santé qui, bien qu'elle ne soit pas en contact étroit avec les patients atteints de Covid-19, se bat également en première ligne contre ce monstre invisible. Que ces actes de haine ne se reproduisent plus jamais !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci