Il verse les salaires à ses employés pendant 11 mois, mais découvre ensuite qu'ils ont trouvé un autre emploi entre-temps

Baptiste

10 Mars 2021

Il verse les salaires à ses employés pendant 11 mois, mais découvre ensuite qu'ils ont trouvé un autre emploi entre-temps
Advertisement

Dans une période aussi difficile que celle que nous traversons dans le monde entier à cause de la pandémie de Covid-19, beaucoup d'activités professionnelles ont été arrêtées depuis près d'un an. La plupart des salariés et des employés à domicile attendent un avenir meilleur, la prochaine réouverture des activités ou cherchent un nouvel emploi, ayant perdu le précédent. Un contexte commun à de nombreuses personnes de nos jours, mais certaines ont cependant profité de la situation d'urgence extraordinaire pour gagner le plus en faisant le moins...

via Clarin

Advertisement

Tito Loizeasu/Twitter

C'est ce que raconte un employeur et gérant d'un bar-restaurant argentin nommé El Capitàn ; le lieu est situé près d'un cinéma, et comme ce dernier, il est fermé depuis 11 mois, devant respecter toutes les règles de distanciation sociale et les restrictions gouvernementales pour lesquelles les lieux de rencontre et de divertissement ont été fermés pour une durée indéterminée. Tito Loizeau raconte sur son profil Twitter que non seulement pendant les onze mois où il a été fermé, il a continué à verser le salaire à ses vingt employés, mais qu'il s'est senti particulièrement trahi lorsque, au moment de la réouverture, il a découvert qu'entre-temps, quatorze d'entre eux avaient trouvé un autre emploi à son insu...

 

Tito Loizeau/Twitter

Titus s'est exprimé sur Twitter en ces termes : "Après 12 mois de fermeture pour confinement, le gouvernement a décidé de rouvrir les cinémas. Nous avons donc réouvert El Capitan. Pendant 11 mois, j'ai payé les salaires de 20 employés, même si l'établissement était fermé et qu'ils étaient chez eux. Maintenant, je les ai appelés au travail et je constate que 14 des 20 travaillent déjà ailleurs. Vous n'avez aucune idée de ce que je ressens en ce moment !

L'homme, consterné et "trahi", a expliqué plus en détail pourquoi il avait décidé de continuer à payer les salaires de ses employés malgré la fermeture de son établissement : "Par décret, le gouvernement ne nous a pas permis de licencier ou de suspendre qui que ce soit et c'est pourquoi nous nous sommes inscrits au système d'assurance nationale qui couvrait 50 % de nos salaires, l'autre moitié que je payais de ma poche, sans avoir aucun revenu !"

 

 

 

Advertisement

Tito Loizeau/Twitter

En bref, Tito a raconté avoir gaspillé environ 2 millions et demi de pesos argentins pendant 11 mois : seuls 6 des 20 employés ont répondu au message de réouverture du restaurant, confirmant leur présence et leur disponibilité ; les 14 autres, qui n'avaient pas répondu au départ, ont en revanche trouvé un nouvel emploi, percevant le salaire mensuel du restaurant-bar pendant 11 mois.

Tito a déclaré qu'il n'engagerait pas de poursuites contre les quatorze employés ensuite licenciés, mais il s'est montré particulièrement amer : qu'auriez-vous fait si vous vous étiez retrouvé à sa place ?

Advertisement