7 choses que nous tenions trop pour acquises et qui nous manquent terriblement - RegardeCetteVideo.fr
x
7 choses que nous tenions trop pour…
Une infirmière rentre chez elle et trouve tous ses voisins qui l'applaudissent dans les escaliers : Un homme de 88 ans loue une grue pour porter un message d'amour à la fenêtre de sa femme en isolement

7 choses que nous tenions trop pour acquises et qui nous manquent terriblement

22 Avril 2020 • Par Baptiste
1.608
Advertisement

Lorsque nous sommes privés de choses que nous pensions auparavant trop naturelles, nous réalisons déjà trop tard qu'elles nous manquent terriblement. Réfléchissons tous un instant sur ce que cette période d'isolement et de distanciation sociale nous apprend : nous sommes tous momentanément enfermés entre nos quatre murs, et ce qui nous manque terriblement, ce sont les petites choses, les habitudes apparemment insignifiantes.


image: Wikimedia

Nous sommes en effet certains que vous verrez ces sept habitudes ou actions apparemment insignifiantes avec un regard neuf :

  • Une soirée ennuyeuse à la maison : avez-vous déjà passé une de ces soirées où vous ne pouvez vous contenter de rien et où vous avez l'impression de devenir fou d'ennui ? Aucun des films de votre douzaine de services de streaming ne vous attire. Aucun des milliers de livres sur votre Kindle ne crie : "Lis-moi !" Toute la maison est propre de fond en comble, les enfants sont au lit et il n'y a vraiment rien à faire. Nous avons tous passé ce genre de soirée, et c'est un privilège de les avoir, parce que cela signifie que vous avez gagné ce petit temps de détente après avoir travaillé dur. Ne les prenons pas pour acquis.
  • Le temps passé en famille : bien sûr, les dîners, déjeuners et vacances en famille sont parfois très ennuyeux ; tous nos proches ne sont pas forcément sympathiques avec nous, mais peut-être ne nous posons-nous pas la question fondamentale : est-ce leur façon de nous aimer ? Quand on ne voit pas nos grands-parents, nos oncles ou nos cousins pendant longtemps, on comprend que ces dîners ennuyeux n'étaient peut-être pas si inutiles...
  • Avoir de l'eau, du pain et du lait à la maison : ne nous faisons pas d'illusions. Pouvoir ramener à la maison suffisamment de pain, de lait et d'eau pour nous nourrir et nourrir notre famille est un privilège apparemment insignifiant, mais ce n'est pas le cas. De nombreuses familles vivent le confinement affrontant mille difficultés économiques, sans parler de celles qui n'ont pas de domicile fixe et ne peuvent pas manger ou boire comme elles en auraient besoin. Ne prenons jamais pour acquis ce que nous pouvons consommer à la maison.
  • Savoir choisir ce qu'on peut manger ou non : bien sûr, si en plus des aliments essentiels, nous avons aussi le privilège de pouvoir choisir ce qu'on veut manger ou non, de faire nos courses dans un supermarché important, ne le sous-estimons pas : cela signifie que nous pouvons nous le permettre économiquement, et c'est un privilège inévitable de nos jours.
image: Pexels
  • Une conversation avec nos parents : nous ne vivons pas tous à la maison avec nos parents, donc dans des moments de confinement comme celui-ci, ce qui nous manque, c'est aussi une simple conversation avec notre père ou notre mère, leurs conseils, entendre leur voix, les regarder dans les yeux, se serrer dans les bras ou simplement se tenir la main.
  • Les voix et les cris de nos enfants : bien sûr, à la maison, nous devons rester un peu plus longtemps avec nos plus jeunes enfants, le travail est dur et assez ingrat, et pourtant, s'il y a quelque chose que nous ne pouvons plus tenir pour acquis, c'est d'entendre la voix, et pourquoi pas, les cris de nos enfants résonner dans toute la maison. Ils peuvent parfois être ennuyeux, mais c'est grâce à eux que nous nous sentons moins seuls, utiles pour eux et pour nous-mêmes.
  • La capacité à se lever le matin et à vivre : ce n'est pas si banal. Dans des moments aussi sombres que celui-ci, la dépression et le manque de volonté de faire les choses avec enthousiasme sont aux aguets ; savoir apprécier la volonté que chacun d'entre nous a de se lever le matin, de saluer le soleil et d'affronter la journée avec courage et dignité, n'a rien de négligeable.

Et vous, qu'est-ce qui vous manque le plus en ces temps de distanciation sociale ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci