Chaque jour, cette grand-mère de 84 ans coud plus de 50 masques pour en faire don aux hôpitaux et à qui en a besoin - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Chaque jour, cette grand-mère de 84…
La famille est réunie à la maison pour la quarantaine : le teckel remue tellement fort sa queue de bonheur qu'il finit par se la disloquer 1 gel 4 euros, deux gels 95 : l'idée de ce supermarché pour éviter la razzia des clients

Chaque jour, cette grand-mère de 84 ans coud plus de 50 masques pour en faire don aux hôpitaux et à qui en a besoin

Par Baptiste
8.564
Advertisement

Dans les moments de difficulté et d'urgence particulières comme celle que le monde connaît à cause de la pandémie de coronavirus, on trouve en parallèle de belles histoires qui témoignent de la volonté de certaines personnes de donner le meilleur d'elles-mêmes, poussées par la détermination d'aider les autres.

La grand-mère espagnole dont nous allons vous parler est l'une d'elles. Comme d'autres pays en Europe et dans le monde, l'Espagne a décidé de prendre des mesures restrictives pour limiter les contacts sociaux et donc la possibilité d'infection, car la situation s'est aggravée. Margarita a donc décidé de passer son temps en quarantaine pour faire quelque chose d'utile pour tout le monde.

via: El Mundo

L'aide que l'on peut apporter aux autres, surtout dans les moments critiques, peut être aussi un geste simple, en ligne avec nos propres capacités. Margarita, ex-couturière et mère de sept enfants, le sait bien, et c'est pourquoi elle a décidé de mettre ses talents au service de tous. À une époque où, en raison de la panique générale, il est presque impossible de trouver des objets tels que des masques dans les magasins et les pharmacies, cette grand-mère de 84 ans s'est mise à les coudre de ses propres mains.

Margarita sait qu'il serait très risqué pour elle et pour beaucoup de ses pairs de contracter le coronavirus ou simplement de sortir de chez elle. C'est pourquoi elle a décidé de prendre la situation très au sérieux mais, en même temps, de ne pas rester les bras croisés et de regarder la pandémie galoper. Cette généreuse vieille dame travaille ainsi pendant 8 ou 9 heures et, assise devant sa fidèle machine à coudre, crée plus de 50 masques par jour.

Une fois prêts, ces objets vont aux hôpitaux de sa ville, Arcos de la Frontera, en Andalousie, et à toutes les personnes qui en ont besoin. Dans les moments difficiles, il est de plus en plus nécessaire que se multiplient les gestes comme celui de Margarita, une dame forte et altruiste, dont nous pouvons tous nous inspirer.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci