Rester à la maison pour le coronavirus n'est pas synonyme de vacances, mais cela peut être une occasion de cultiver des relations et des intérêts - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Rester à la maison pour le coronavirus…
Joey, le jeune malade de cancer de 13 ans qui a réalisé un La loi du karma : tout ce que nous faisons, pour le meilleur ou pour le pire, nous revient

Rester à la maison pour le coronavirus n'est pas synonyme de vacances, mais cela peut être une occasion de cultiver des relations et des intérêts

Par Baptiste
922
Advertisement

Aucun d'entre nous n'aime la situation dans laquelle nous nous trouvons à cause de l'épidémie du coronavirus. Les nouvelles qui suivent, jour après jour, ne sont pas réconfortantes et c'est pourquoi les autorités et les institutions sanitaires, un peu partout, recommandent d'éviter autant que possible les contacts sociaux et les contextes où il y a trop de monde ou des distances trop courtes.

Les magasins et les écoles ferment ; de nombreuses activités s'arrêtent ou ralentissent : les mesures visant à contenir le virus vont dans ce sens. Pour beaucoup, cela signifie passer beaucoup plus de temps à la maison, avec des changements dans la vie quotidienne des plus jeunes. Il faut leur rappeler que ce que nous vivons ici n'est pas un "congé forcé", mais une urgence sanitaire. Quelque chose de sérieux, qui mérite d'être traité avec responsabilité et bon sens. Mais pourquoi ne pas trouver quelque chose de positif dans cette situation aussi ?

image: Piqsels

L'urgence est là et personne dans un passé récent n'a jamais eu à faire face à une situation comme celle causée par le coronavirus. Après avoir pris acte de cela, et afin de ne pas être guidé par l'anxiété, le stress et la frustration, il est bon de garder à l'esprit que, même dans une situation où nous sommes obligés de bouger le moins possible, nous pouvons nous nourrir de pensées positives. Pour nous et pour les autres.

Qu'est-ce que cela signifie ? Les murs de nos maisons ne sont pas une prison, mais un lieu dont nous oublions très souvent la valeur, pris dans la frénésie du quotidien. À la maison, nous avons nos affects, nos espaces, nos choses. En restant chez soi, on peut vraiment redécouvrir le plaisir d'être chez soi et cultiver des intérêts que, en raison des trop nombreuses activités rythmant notre vie de tous les jours, nous négligeons peut-être.

image: Piqsels

Et nous ne parlons pas seulement de nous, mais aussi et surtout des situations dans lesquelles il y a des partenaires et des enfants à la maison. Surtout si ces derniers sont petits, les choses à faire et pour s'amuser ne manquent pas, mais vous pouvez aussi vous amuser avec des enfants plus âgés. Du dessin au bon livre, en passant par les loisirs créatif ou le bricolage, l'étude d'un instrument de musique, l'aide aux devoirs, ou quelques heures dans la cuisine : les alternatives à une sortie sont là, il suffit d'y réfléchir et de les mettre en pratique.

Ce faisant, non seulement les relations seront bénéfiques, mais nous pouvons en même temps éviter de mettre en danger notre santé, celle de nos proches et des autres. Sans compter que nous aurons l'occasion, comme jamais auparavant, de parler et d'approfondir le lien avec ceux que nous aimons, en apprenant des choses nouvelles et utiles.

Advertisement
image: Piqsels

Les outils technologiques permettent en outre de rester en contact les uns avec les autres, ce qui est une bonne chose, surtout si nous avons des enfants adultes qui, au lieu de prendre l'apéritif ou de passer une soirée entre amis, peuvent toujours rester en contact avec les appels vidéo et les réseaux sociaux.

Pour de nombreux parents, cela peut être une occasion unique de proposer de nouvelles activités à leurs enfants et de préserver leur santé. Nous en avons besoin en ce moment, car ce n'est qu'avec du bon sens et de la responsabilité que nous pourrons dire que nous sommes vraiment une communauté, unie contre un virus que nous pouvons et devons vaincre.

image: scott.af.mil
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci