Ce chien s'est installé sur les rails pendant un mois, en attendant le retour de son maître disparu

Baptiste

02 Décembre 2019

Ce chien s'est installé sur les rails pendant un mois, en attendant le retour de son maître disparu
Advertisement

Nous savons à quel point les chiens s'attachent à leurs maîtres, et cette histoire nous donne une autre confirmation émouvante. Les protagonistes sont un chien errant et un jeune homme de 27 ans aux prises avec des problèmes de dépression. Malheureusement, l'épilogue de cette histoire n'est pas des plus joyeuses, mais elle nous rappelle qu'un chien est bien plus qu'un animal de compagnie.

Tout a commencé près d'une gare, où le jeune homme allait travailler et où le chien errait depuis longtemps.

via Clarin

Advertisement

Clarin

Facundo Brusco est le nom du jeune homme de 27 ans. Il travaillait dans une animalerie qu'il rejoignait en prenant le train. Un jour, à la gare, il est tombé sur un petit chien et a décidé de s'occuper de lui, de le nourrir et de le boire. Ils se rencontraient tous les jours, au début et à la fin de la journée quand le jeune homme rentrait chez lui après le travail.

Clarin

Facundo souffrait de dépression depuis des années : malgré la prise de médicaments, sa situation ne s'améliorait pas. Un matin, il a décidé de mettre fin à ses jours, en attendant qu'un train passe dans la même gare où il avait rencontré ce petit chien.

Les jours suivants, les personnes qui fréquentaient la gare, et qui avaient remarqué le lien entre le chien et le jeune homme, ont observé un changement chez le chien : il errait dans la gare comme s'il cherchait quelque chose ou quelqu'un. Finalement, ils l'ont vu s'installer le long de la voie ferrée, près du point où son ami s'est éteint.

Advertisement

Clarin

Pendant longtemps, le chien n'a pas voulu s'en aller de là, au point que des bénévoles lui ont construit un abri pour la nuit et la pluie. Une association a pris soin du chien et l'a emmené dans une maison temporaire en attendant une adoption définitive. Ce n'était pas facile de l'attraper, le chien était effrayé et mal disposé. Les membres de l'association ont rebaptisé le chien Toto et ont parlé de son histoire sur les réseaux sociaux.

C'est sur les réseaux sociaux que la famille de Facundu a réalisé que le chien était celui dont le jeune homme s'occupait. La mère a alors constanté une coïncidence émouvante : Toto était le surnom avec lequel Facundu était appelé chez lui. "J'avais demandé à Facundu de me donner un signe pour savoir qu'il était en paix et le lendemain, j'ai entendu parler du chien," raconte la maman.

Pour la famille du garçon, il n'y avait aucun doute : offrir un foyer à Toto, parce que c'est peut-être ce que le garçon aurait voulu. Toto vit maintenant sous un toit, et la famille croit que cela ne peut pas être une simple coïncidence.

Advertisement